Deux autres Québécois pourraient intéresser les équipes de la NBA: le garde Olivier Hanlan, de Boston College, et l'ailier de puissance Khem Birch, de UNLV.

Publié le 18 mars 2014
Michel Marois LA PRESSE

Au contraire de Rivard, qui évolue avec la meilleure équipe de sa conférence, Hanlan a souffert des ennuis de Boston College (8-24) cette saison dans la puissante Atlantic Coast Conference (ACC), où l'équipe affrontait régulièrement des puissances comme Syracuse, Duke ou North Carolina.

Recrue de l'année en 2012-2013, le joueur d'Aylmer n'a pu évoluer au même niveau, mais a quand même signé quelques exploits. Le garde a ainsi été le meilleur des siens (20 points) le 19 février quand les Eagles ont infligé une première défaite à Syracuse, et il a été sélectionné dans la troisième équipe d'étoiles de sa conférence.

Certains observateurs croient que sa taille (6'4'') et ses qualités athlétiques pourraient lui permettre de faire encore mieux dans les rangs professionnels.

À Las Vegas, le Montréalais Khem Birch a été le meneur défensif des Rebels, avec notamment 119 tirs bloqués, le deuxième total de la division 1 de la NCAA. Son gabarit (6'9''), son intensité et son sens du jeu (près de 12 points par match) l'ont placé sur le radar de plusieurs équipes de la NBA.