Les Congolais du TP Mazembe se sont qualifiés pour leur première finale du Mondial des clubs en surprenant les favoris brésiliens de l'Inter Porto Alegre 2 à 0 en demi-finale, mardi, à Abou Dhabi.

Publié le 14 déc. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Mazembe, double champion d'Afrique en titre, a fait la décision en seconde période pour s'offrir non seulement sa première finale, face à l'Inter Milan ou aux Sud-Coréens de Seongnam Ilhwa samedi (17h00 GMT), mais aussi sa 2e victoire dans cette édition après être rentré bredouille de la précédente.

Ce résultat prive également le continent sud-américain d'un représentant lors du dernier face-à-face pour la première fois depuis la création de l'épreuve en 2000.

Au cours d'une rencontre assez équilibrée et fermée, les Congolais ont trouvé la solution grâce à Mulato Kabangu (53) et Dioko Kaluyituka (85). Porto Alegre, vainqueur en 2006, n'a jamais été en mesure de revenir dans la partie et devient donc le premier club brésilien battu au Mondial des clubs.

Les deux premières éditions de cette compétition avaient été remportées par les formations brésiliennes des Corinthians (2000) et Sao Paulo (2005) et, après le succès du Porto Alegre en 2006, il n'y avait plus eu de représentant de ce pays dans la compétition.