A moins de 50 jours de l'ouverture de «son» Mondial (11 juin-11 juillet), l'Afrique du Sud a été tenue en échec par la Corée du Nord 0 à 0 lors d'un match amical disputé jeudi à Wiesbaden.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Lorsqu'il est arrivé en Allemagne le 12 avril, Carlos Alberto Parreira s'était inquiété du manque d'expérience de son équipe.

Le sélectionneur brésilien des Bafana Bafana avait décidé d'annuler les confrontations prévues contre des équipes réserves de clubs de 2e division allemandes pour affronter des clients plus costauds.

Il a réussi à monter deux matches amicaux contre la Corée du Nord jeudi et la Chine le 28 avril et ce qu'il a vu contre les Nord-Coréens, qualifiés eux aussi pour le Mondial-2010, n'a pas dû le rassurer.

Son équipe, certes encore privée des internationaux évoluant dans les grands championnats européens, n'a jamais inquiété la rugueuse Corée du Nord, alors qu'elle restait sur un encourageant 1-1 contre le Paraguay fin mars.

Le temps presse pour les Sud-Africains, qui affronteront dans le groupe A la France, le Mexique et l'Uruguay. Il ne leur reste plus que trois rencontres amicales pour se préparer (Chine, Colombie, Danemark) avant le match d'ouverture du 11 juin contre le Mexique.

La Corée du Nord, pour sa deuxième participation à une Coupe du monde, sera l'une des grandes inconnues de ce tournoi, même s'il paraît déjà quasi-impossible qu'elle arrive à se sortir de son groupe G, où elle sera opposée au Brésil, à la Côte d'Ivoire et au Portugal.