Une juge espagnole a décidé mercredi de contraindre les clubs de 1re division à jouer ce week-end lors de la 30e journée du Championnat d'Espagne, alors que la Ligue de football (LFP) avait décidé une grève, a annoncé un tribunal de Madrid.

Publié le 30 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«On ne peut pas changer le calendrier de la Liga», a estimé la juge Purificacion Pujol du Tribunal de première instance de Madrid, qui avait entendu mardi matin les parties impliquées: des représentants de la LFP et des clubs opposés à la grève.

La LFP avait annoncé le 11 février une grève pour protester contre l'obligation de diffuser gratuitement à la télévision un match par journée de championnat.

Six clubs de 1re division, dont Villarreal et Séville, sur les 20 qui participent au championnat de 1re division, avaient saisi la justice pour obtenir l'annulation de cette grève.

«Si la juge donne raison aux six clubs, les autres devront se présenter ou il y aura des sanctions», avait expliqué mardi à l'AFP Me Juan de Dios Crespo, l'avocat qui représente les six clubs, sans préciser la nature de ces sanctions.

Horaires

La Ligue a pris immédiatement acte de la décision de justice en publiant sur son site internet les horaires de la 30e journée, étalée du samedi 2 au lundi 4 avril.

Le directeur général de Séville, José Maria Cruz, a démissionné mardi soir de son poste de premier vice-président de la LFP, illustrant les divisions régnant au sein de la Ligue.

Selon Séville et les cinq autres clubs (Espanyol Barcelone, Villarreal, Saragosse, Athletic Bilbao, Real Sociedad), cette grève était «une mesure disproportionnée, inopportune, contraire aux intérêts des clubs, de la compétition et des supporteurs et, en plus, contraire à la loi.»

Une loi de 1997, baptisée «loi régulatrice des émissions et retransmissions des compétitions et événements sportifs», avait imposé la retransmission d'un match gratuit par journée de championnat, en vertu du principe de l'«intérêt général».

La LFP estime de son côté que «les événements qui se répètent, comme les matches de Liga, ne peuvent être considérés comme de +grand intérêt ou d'importance particulière+».

Le report de la 30e journée aurait énormément perturbé le calendrier de la fin de saison en Espagne. La dernière journée, prévue le 22 mai, se serait jouée trois semaines plus tard, le 12 juin.