A quatre jours de sa demi-finale de Ligue des champions contre Lyon, le Bayern Munich reçoit le relégable Hanovre, samedi lors de la 31e journée du Championnat d'Allemagne, tandis que Schalke 04, 2e à deux points du Bayern, doit vaincre Mönchengladbach pour entretenir l'espoir.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Leaders de la Bundesliga, finalistes de la Coupe d'Allemagne et qualifiés pour le dernier carré en Ligue des champions, les Bavarois refusent pourtant encore de s'emballer, à l'image d'Arjen Robben.

«Nous sommes en bonne position pour être sacrés champions, mais nous n'avons encore rien gagné», prévient le Néerlandais, meilleur buteur du Bayern (11 buts).

Avec leur nul à Leverkusen (1-1) samedi dernier, les joueurs de Louis van Gaal ont conclu trois semaines où ils avaient tout à perdre avec des confrontations contre Schalke 04 et le Bayer Leverkusen en Bundesliga, Manchester United en C1 et encore Schalke 04 en Coupe d'Allemagne.

«On sort de trois belles semaines et il ne faut surtout pas se relâcher», a insisté Robben.

Il ne s'agirait en effet pas de retomber dans les travers de mars où le Bayern Munich avait sous-estimé des équipes largement à sa portée comme Cologne (1-1) et Francfort (1-2).

Hanovre a beau s'être incliné à 17 reprises en 20 déplacements à Munich et pointer à une inquiétante 16e place, le club du nord de l'Allemagne reste sur un retentissant succès devant Schalke 04, dominé 4-2 le week-end dernier.

Rusé Magath

A Gelsenkirchen justement, Felix Magath essaie de remotiver ses troupes qui ont perdu leurs deux derniers matches.

Après avoir abdiqué toute chances pour le titre, le rusé entraîneur de Schalke 04, déjà sacré avec le Bayern (2005, 2006) et Wolfsburg (2009), n'a finalement pas dit son dernier mot.

«Ce qui fait nos affaires, a-t-il estimé, c'est que le Bayern est encore en lice en Ligue des champions. Ces matches européens demandent beaucoup de concentration et il est possible que le Bayern abandonne des points par ci et par là».

Mönchengladbach (11e) est assuré du maintien et n'a plus rien à espérer.

Le Bayer Leverkusen (3e à six points du Bayern) peut encore rêver au titre, mais l'impressionnant Stuttgart, avec 31 points sur 39 lors de la phase retour, devrait sonner le glas de ses derniers espoirs.

Les billets pour l'Europe sont encore très disputés entre Dortmund (4e), le Werder Brême (5e), Hambourg (6e), Stuttgart (7e) et Wolfsburg (8e); ces cinq équipes se tenant en six points.

Même constat en bas de classement: si Berlin, 18e à six points du salut, semble condamné, Nuremberg, Bochum, Hanovre et Fribourg, qui se tiennent dans un mouchoir de trois points, peuvent encore assurer leur maintien.