(Montréal) Le CF Montréal et Soccer Québec ont annoncé jeudi que l’équipe réserve du club montréalais se joindra à la Première Ligue de soccer du Québec (PLSQ) masculine dès ce printemps. Avec cet ajout, la ligue comptera 12 équipes en 2022.

Publié le 20 janvier
La Presse Canadienne

Les deux organisations ont confirmé la nouvelle dans un communiqué conjoint, en matinée.

« Nous sommes heureux de prendre part de manière officielle à la PLSQ en 2022 », a déclaré Olivier Renard, directeur sportif du CF Montréal, dans le communiqué officiel.

« Grâce au partenariat avec Soccer Québec, nous serons en mesure d’évoluer dans un environnement compétitif de qualité et nous servir de cette plateforme pour continuer le développement des espoirs du club et de notre Académie. »

En visioconférence jeudi après-midi, l’entraîneur-chef Wilfried Nancy a déclaré que la décision de se joindre à ce circuit avait été prise à l’issue d’une réflexion au sein de l’organisation.

« Le club a pris cette direction-là pour l’instant. On est content de cette décision parce qu’elle a été mûrement réfléchie et ça donnera l’opportunité aux joueurs d’être toujours en compétition. Par la suite, on verra comment ça va progresser. Pour l’instant, c’est cette décision et c’est la bonne, et on verra pour la suite dans le futur », a-t-il d’abord mentionné.

La Première Ligue de soccer du Québec est un circuit semi-professionnel de soccer créé en 2012 sous l’égide de Soccer Québec, et reconnu de niveau division 3 au Canada.

« Notre groupe est jeune. Du coup, (les joueurs) vont affronter des adversaires qui sont plus âgés », a aussi souligné Nancy, lorsque questionné sur le niveau de jeu auquel seront confrontés les porte-couleurs de l’équipe de réserve.

« On va se concentrer sur nous, on ne va pas se concentrer sur l’adversaire. C’est d’essayer de développer des automatismes pour aider les joueurs à s’ajuster. Ça n’empêche pas aussi que les joueurs de notre équipe de réserve puissent faire des matchs contre d’autres équipes », a ajouté Nancy.

Par ailleurs, le CF Montréal pourrait continuer de prêter des joueurs de sa première équipe à des clubs de la Première Ligue canadienne. C’est une pratique qu’elle a prônée l’an dernier, entre autres, avec le gardien Jonathan Sirois qui avait été cédé au Valour FC, une équipe établie à Winnipeg.

« Le fait d’avoir expérimenté la CPL, de travailler avec certains clubs, c’est un bon outil pour les jeunes parce que je le vois au quotidien maintenant. Tous les joueurs qui sont revenus avec nous ont progressé et s’affirment beaucoup plus », a fait remarquer Nancy.

« La PLSQ est un deuxième outil qui va nous permettre aussi de voir, et nous on choisira quel outil est le plus important individuellement, pour le joueur, afin qu’il progresse. C’est dans cette optique-là que l’on voit un peu les choses. »

Le directeur général de Soccer Québec, Mathieu Chamberland, s’est également réjoui de l’aboutissement de cette démarche entreprise par le club montréalais.

« Le CF Montréal est notre partenaire et nous avons toujours travaillé main dans la main. Je suis très heureux que cette confiance mutuelle ait convaincu le club de rejoindre notre Première ligue. »

Les discussions entre le CF Montréal et la PLSQ avaient débuté il y a plusieurs mois, mais la direction du club voulait évaluer toutes ses options.

Du côté de la PLSQ, les intentions de la ligue ont toujours été d’attirer une équipe du CF Montréal dans ses rangs.

« Nous sommes très heureux d’accueillir le CFM dans la ligue », a affirmé Martin DesGroseilliers, directeur de la Régie de Soccer Québec.

« Ce dénouement que nous attendions depuis le lancement de la ligue en 2012 est le fruit de nombreuses rencontres. »