Les clubs de soccer de la Premier League au Royaume-Uni ne se sont toujours pas mis d’accord sur un protocole qui garantira un retour au jeu sécuritaire pendant la pandémie de coronavirus.

Associated Press

C’est ce qu’a indiqué Christian Purslow, directeur général du Aston Villa.

La ligue cherche un moyen pour reprendre le collier au mois de juin, mais les séances d’entraînement en groupe n’ont pas encore commencé.

Dans une entrevue accordée à une station de radio, Purslow note que tant et aussi longtemps que les responsables n’auront pas trouvé la solution pour s’assurer que tout soit sécuritaire, les conversations en cours ne demeurent que des hypothèses.

Aston Villa s’est joint à Brighton et à West Ham à titre d’opposants au plan actuellement en place de reprise, nommé « Project Restart », selon lequel tous les matchs qui restent à jouer seront disputés en terrain neutre.

Aston Villa occupe le 19e et avant-dernier rang dans la ligue, avec dix matchs à son calendrier dont six à domicile.

« N’importe quel partisan de Villa serait d’accord pour dire que le fait d’abandonner cet avantage représente une décision de grande importance pour une personne qui dirige Aston Villa, et je ne serais certainement pas d’accord avec ça à moins que les circonstances soient les bonnes », a déclaré Purslow.