Alors qu’ils ont pris part à trois des quatre dernières finales de la Coupe MLS, les Sounders de Seattle savent à quoi s’attendre.

La Presse Canadienne

La différence cette fois ? L’adversaire ne portera pas de rouge.

« Pour une fois, nous n’affrontons pas le Toronto F. C., a mentionné le milieu de terrain des Sounders Cristian Roldan. C’est un peu bizarre. »

Les Sounders tenteront de mettre la main sur un troisième titre au cours des cinq dernières saisons lorsqu’ils croiseront le fer avec le Crew de Columbus, samedi soir. Cette saison imprévisible, qui a débuté au mois de février, se terminera alors que deux des équipes les plus constantes de la MLS en découdront pour le plus important trophée de la ligue.

Les Sounders et le Crew ont su naviguer à travers une pause de trois mois, un tournoi en Floride, la relance et, finalement, les séries.

Cette saison a été marquée par la pandémie de COVID-19 et tous les changements et les difficultés causés par le virus. La COVID-19 aura même son mot à dire dans le match finale, alors que le Crew devra se débrouiller sans les milieux de terrain Darlington Nagbe et Pedro Santos, qui ont été déclarés positifs cette semaine.

L’entraîneur-chef du Crew, Caleb Porter, a dit qu’il a appris la nouvelle en plein cœur d’un entraînement, jeudi.

« Je suis triste pour eux, a indiqué Porter. Évidemment, ils sont en santé et c’est la chose la plus importante. Je suis triste sur le plan personnel et humain. Ils méritaient de faire partie de cette finale. Nous sommes dans cette position en grande partie grâce à eux. »

Les Sounders tentent de devenir la première équipe de la MLS à signer deux titres de suite depuis le Galaxy de Los Angeles, en 2011 et 2012. La formation de Seattle a eu l’occasion de réaliser cet exploit il y a trois ans, mais elle s’est inclinée face au Toronto F. C.

Dans une ligue bâtie pour qu’il y ait de la parité, les Sounders ont trouvé une façon de faire partie de l’élite. Même s’il y a eu un peu de chance et de bons coups au passage, l’idée de s’élever au titre de dynastie ne vient seulement qu’avec la capacité de profiter de ces occasions.

« Les joueurs ne pensent pas trop à ça. Nous n’en parlons pas beaucoup. Notre concentration n’est pas axée sur ce que nous avons accompli dans le passé, mais bien sûr ce que nous pouvons accomplir cette semaine, a mentionné le joueur des Sounders Jordan Morris. C’est simplement une question de sauter sur le terrain et de gagner le match. Nous pourrons ensuite en discuter. »

Le Crew n’a gagné qu’un seul titre de la MLS, il y a 12 ans. Il a presque remporté la coupe MLS en 2015, mais c’est plutôt Porter et les Timbers de Portland qui ont soulevé le trophée.

Considérant qu’il y a quelques années, le Crew semblait destiné à quitter Columbus, c’est un beau revirement de situation de jouer en finale à seulement la deuxième année de Porter comme entraîneur-chef.

« Je lance toujours des fleurs à Caleb sur l’aspect psychologique du match et le fait d’avoir une bonne mentalité, a exprimé l’attaquant du Crew Gyasi Zardes. Nous nous sommes fixé des objectifs au début de la saison et nous avons cherché à les accomplir. Malgré la folie de cette année, il a gardé notre concentration vers notre tentative d’atteindre ces objectifs. »

Les Sounders et le Crew se sont affrontés une fois cette saison, le 7 mars, avant l’interruption de la saison. Les deux équipes se sont livré un match nul de 1-1.

« Ç’a été une année bizarre. Je suis excité de finalement pouvoir me détendre bientôt, a souligné le gardien des Sounders Stefan Frei. Ce serait certainement plus agréable de pouvoir le faire avec un trophée de plus à notre collection. »

-Par Tim Booth, The Associated Press