(Milan) Le président de la Fédération italienne de football (FIGC), Gabriele Gravina, a estimé lundi « impossible » d’appliquer pendant toute une saison le protocole sanitaire actuel contre la COVID-19 en Série A.

Agence France-Presse

« Je suis très, très inquiet pour la saison prochaine », a affirmé Gabriele Gravina à la radio Rai GR Parlamento.

PHOTO D'ARCHIVES FILIPPO MONTEFORTE, AFP

Le président de la fédération de football d'Italie Gabriele Gravina (à droite). Il est en compagnie de l'entraîneur de l'équipe nationale italienne, Roberto Mancini.

« Les équipes vont devoir bientôt commencer à s’entraîner et il y a beaucoup de retard pour nous mettre au courant des nouvelles procédures à suivre. Nous ne savons pas combien de temps l’état d’urgence va être prolongé », a-t-il déploré.

Inquiétude pour la saison 2020-2021

La saison 2019-2020 de Série A a repris le 20 juin après trois mois d’arrêt, à huis clos et soumise à un strict protocole sanitaire. Elle s’est terminée dimanche par le 34e sacre de la Juventus de Turin, le 9e d’affilée.

« Nous devons continuer à en tenir compte (du protocole sanitaire), mais nous devons aussi être réalistes. Nous l’avons appliqué dans une situation d’urgence, pour une période très courte, mais continuer de l’appliquer jusqu’à la fin de la saison prochaine, avec des tests tous les quatre jours, est impossible », a estimé le président Gravina.

Ce serait une violence physique envers les joueurs. Nous devons trouver d’autres solutions.

Gabriele Gravina. président de la Fédération italienne de football

Le protocole sanitaire n’a pas encore été dévoilé pour la saison prochaine, dont la date de début n’est pas fixée.

L’Italie a été l’un des pays d’Europe les plus endeuillés par le coronavirus qui a fait plus de 35 000 morts dans la péninsule.