(Montréal) L’Impact de Montréal et le Toronto FC croiseront le fer lors de la deuxième série de matchs du groupe C, soit le 15 juillet, à l’occasion du tournoi de relance « MLS is Back » de la Major League Soccer, qui doit se tenir du 8 juillet au 11 août à Orlando.

Michel Lamarche
La Presse canadienne

Le calendrier du tournoi a été dévoilé mercredi après-midi, soit presque deux semaines après le tirage au sort à l’issue duquel, au plaisir de bon nombre de gens dont le milieu de terrain Samuel Piette, les deux grands rivaux canadiens se sont retrouvés au sein du même groupe.

Dans le cadre du tournoi, l’Impact jouera ses trois matchs en l’espace de 12 jours. Le premier aura lieu le jeudi 9 juillet, à 20 h, contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre. Après le duel contre le Toronto FC, qui aura également lieu à 20 h, les hommes de Thierry Henry compléteront le volet préliminaire de la compétition en affrontant D. C. United le 21 juillet, à 22 h 30.

Tous ces matchs compteront pour le classement de la saison régulière de la MLS.

Peu de temps après le tirage au sort, Piette avait manifesté sa satisfaction face à la tournure des évènements même si, selon plusieurs observateurs, le groupe C représente l’un des plus coriaces parmi les six dans le tournoi.

« Je pense que n’importe quel groupe est difficile, dans le sens où toutes les équipes peuvent remporter ce tournoi-là », avait déclaré Piette.

« Ce sont seulement trois matchs de poule, après, ce sont les phases finales. Donc, ça va assez rapidement. Honnêtement, je suis très, très content de notre groupe, surtout d’être avec Toronto. Je pense que ça n’aurait pas été un vrai tournoi si on n’avait pas été avec eux. Donc, super content et ça ne sera pas facile, autant pour nous que pour les adversaires », avait-il enchaîné.

La réaction avait été semblable à l’autre extrémité de l’autoroute 401.

« Comme le voulait le destin, nous avons Montréal (dans notre groupe) ce qui donnera un match excitant et de quoi plaire aux amateurs aussi », avait commenté l’entraîneur-chef Greg Vanney.

« Je sais que nos joueurs seront anxieux et emballés de jouer contre Montréal. Je ne sais pas s’il y a un groupe plus facile qu’un autre. Ils semblent tous difficiles. Nous allons tenter de reprendre le rythme, de nous préparer aussi rapidement que possible. Mais nous sommes tous excités d’être de retour sur le terrain et à la compétition bientôt. »

Le Toronto FC jouera son premier match le vendredi 10 juillet contre D. C. United, ce qui pourrait conférer un léger avantage à l’Impact, compte tenu de la journée de repos additionnelle dont bénéficiera la troupe montréalaise. La troupe torontoise jouera ensuite contre la Nouvelle-Angleterre le 21 juillet.

Quant aux Whitecaps de Vancouver, ils amorceront leur tournoi le 9 juillet, face au FC Dallas. Les hommes de Marc Dos Santos affronteront les Sounders de Seattle, leurs grands rivaux, le 20 juillet, dans le dernier match du groupe B.

Deux rencontres seront à l’affiche lors de la journée inaugurale du tournoi. Tel qu’annoncé, Orlando City SC et l’Inter Miami CF, dans le groupe A, lanceront le bal, à 20 h. Suivra, à 22 h 30, l’affrontement entre Nashville SC et le Fire de Chicago, deux autres équipes du groupe A, qui réunit six clubs comparativement à quatre formations dans les cinq autres groupes.

Chaque équipe jouera trois fois durant la phase de groupes. Les trois premiers du Groupe A, ainsi que les deux premiers de chaque groupe et les trois meilleurs troisièmes des cinq autres groupes se qualifieront ensuite pour la phase à élimination directe.

La finale aura lieu le 11 août. Le champion du tournoi méritera sa place pour la Ligue des champions de la Concacaf 2021.