(Madrid) L’attaquant du FC Barcelone Lionel Messi s’est dit prêt à assumer le « risque » de retourner à l’entraînement malgré l’épidémie de COVID-19, en prenant « toutes les précautions nécessaires », à moins d’un mois de la reprise du Championnat d’Espagne, prévue le 12 juin.

Agence France-Presse

« Dès qu’on quitte la maison, le risque de contamination existe, il est partout. Donc à mon avis il ne faut pas trop y penser sinon on ne voudra sortir nulle part », déclare le sextuple Ballon d’Or dans un entretien au journal Mundo Deportivo vendredi.

« Mais nous comprenons aussi qu’il est essentiel de se plier aux protocoles et de prendre toutes les mesures de prévention possibles », a ajouté Messi.

En Espagne, les joueurs ont repris l’entraînement individuel dans le cadre d’un programme strict, cinq joueurs ayant déjà été mis en quarantaine après un test positif au coronavirus.

« Vigilance »

« Retourner à l’entraînement est une première étape, mais il ne faut pas relâcher la vigilance. Nous devons continuer à prendre toutes les précautions nécessaires et accepter le fait que nous devrons rejouer au foot à huis clos », a indiqué Messi.

L’Argentin a également évoqué le cas de son compatriote et attaquant de l’Inter Milan Lautaro Martinez, pressenti pour remplacer à long terme Luis Suarez (33 ans) à la pointe de l’attaque de l’équipe barcelonaise.

« Honnêtement, je ne sais pas s’il y a eu ou s’il y a des négociations pour lui. Mais c’est un attaquant impressionnant, surtout parce qu’il est très complet : il est fort, il drible bien, il a le sens du but et il sait comment protéger son ballon », a-t-il estimé.