Ignacio Piatti a fait bouger les cordages en première demie, mais l'Impact de Montréal s'est contenté d'un verdict nul de 1-1 contre le FC Cincinnati, mercredi, lors du premier match préparatoire des deux équipes de la MLS.

Mis à jour le 30 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Piatti a ouvert la marque dès la 11e minute. L'Argentin est ensuite passé tout près de doubler l'avance des siens à la 44e minute, mais sa frappe a donné contre le poteau.

Darren Mattocks a créé l'égalité à la 49e minute pour le FC Cincinnati, qui disputera une première saison en MLS.

«C'était un bon super entraînement dans la continuité du travail que nous faisons ici en Floride, a dit l'entraîneur-chef de l'Impact, Rémi Garde. Je retiens la bonne implication des joueurs sur les choses que nous voulions travailler dans les aspects offensifs et défensifs. C'est une bonne base pour continuer le travail. Nous n'avons pas tout réussi, mais j'ai senti la volonté des joueurs de vouloir faire des mouvements que nous avions travaillés.»

Au cours de cette rencontre, l'Impact a utilisé deux formations différentes, permettant à la majorité des joueurs présents au camp d'entraînement de toucher au ballon pendant 45 minutes.

Piatti a aussi obtenu une occasion de marquer à la huitième minute de jeu, mais le gardien Przemyslaw Tyton avait réussi l'arrêt. Pour sa part, Anthony Jackson-Hamel a atteint le poteau à la 72e minute de jeu.

Du côté du FC Cincinnati, la formation de l'Ohio a vu un but être annulé en première demie en raison d'un hors-jeu.

«Lorsque nous avions la possession du ballon et que nous le circulions bien d'un côté à l'autre, nous étions menaçants, a dit le milieu de terrain de l'Impact Shamit Shome. Nous aurions pu mieux faire certaines choses, mais je pense que tactiquement, nous avons suivi ce que l'entraîneur voulait offensivement et défensivement. C'est un pas dans la bonne direction pour le groupe.»

L'Impact disputera un prochain match préparatoire le 6 février, face au Nashville SC, une formation de l'USL.