Source ID:502023; App Source:cedromItem

L'heure de vérité pour l'Impact

En l'absence de Marco Di Vaio suspendu, Andrew... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

En l'absence de Marco Di Vaio suspendu, Andrew Wenger a une chance en or de démontrer ses qualités.

Photo Olivier Jean, La Presse

(FRISCO, Texas) Après un camp d'entraînement de 40 jours, l'Impact entame finalement sa saison, ce soir, en rendant visite au FC Dallas (20h30). Au-delà des ajustements collectifs apportés par Frank Klopas, ce duel permettra de jauger certaines individualités.

La chance en or de Wenger

Inutile de rappeler à Andrew Wenger qu'il bénéficiera d'une chance en or en l'absence de Marco Di Vaio, suspendu. Auteur de bons flashs lors de son année recrue, il disposera de trois matchs pour montrer qu'il a définitivement tourné la page sur une saison 2013 délicate. Il aura l'avantage de le faire sans le joueur désigné italien à ses côtés, un contexte dans lequel il avait offert ses meilleures prestations. Cette semaine, Wenger a avoué que, dans un 4-4-2, il avait tendance à trop vouloir jouer pour Di Vaio, aux dépens de son propre style. «Les mouvements sont différents quand tu es seul en attaque. Tu n'as pas autant de libertés et il faut que tu restes davantage au centre pour être un point d'ancrage.»

L'heure de Miller

Eric Miller ne devrait pas perdre de temps avant de commencer le premier match professionnel de sa carrière. Après ses apparitions occasionnelles à gauche en présaison, on devrait le revoir sur le côté droit de la défense, ce soir. Nerveux, le jeune homme? «C'est le premier match de l'année et je suis certain que tout le monde l'est un petit peu, a-t-il admis. Je ne dirais que je suis très nerveux, je suis simplement impatient que la saison débute.» Le choix de première ronde du repêchage 2014 a déjà convaincu son entraîneur par ses qualités techniques et tactiques. «Il est très intelligent et il choisit les bons moments pour prendre son couloir ou non. Il est aussi à l'aise en possession du ballon, même sous la pression», a jugé Klopas.

Des changements à Dallas

Si l'Impact dispose d'un noyau de joueurs semblable à celui de l'an dernier, le FC Dallas a revu sa copie au cours de l'hiver. Après une autre absence en séries, le club texan a ainsi donné les clés de la maison à Oscar Pareja qui devrait opter pour un 4-3-3. Dallas a encore davantage pris une tangente latine avec le recrutement du milieu récupérateur Hendry Thomas, mais aussi des attaquants Andres Escobar et David Texeira. «Ils ont beaucoup de vitesse sur les côtés, a annoncé Klopas. Ils sont aussi solides dans l'axe et constituent un groupe expérimenté. Puis, c'est un match d'ouverture, ils vont débuter avec énergie.» Le meneur de jeu Mauro Diaz sera également à surveiller.

Les arbitres en lock-out

Ce sont des arbitres de remplacement qui donneront le coup d'envoi de la saison de la MLS. L'organisation professionnelle des arbitres (PRO) a annoncé, hier, avoir mis ses membres en lock-out en raison de l'échec dans les négociations d'une première convention collective. Le groupe de remplacement comporte des arbitres internationaux installés en Amérique du Nord, d'anciens officiels de la MLS et ceux qui ont déjà été à l'oeuvre dans d'autres compétitions professionnelles. Dans un communiqué, le directeur général de la PRO, Peter Walton, a assuré de «la qualité des arbitres de substitution» qui protégeront «l'intégrité de nos rencontres et la sécurité de nos joueurs».

Un appel à Occéan

Parallèlement au début de saison, Nick De Santis a communiqué avec Olivier Occéan, avant-hier, après l'appel du pied médiatique de l'attaquant québécois de 32 ans. Une façon pour le directeur sportif montréalais d'entreprendre une relation plus poussée avec le joueur prêté par l'Eintracht Frankfurt au FC Kaiserslautern. Que se passera-t-il maintenant? Avec peu d'espace sous le plafond salarial, l'Impact devra bouger quelques pions avant de recruter Occéan. De Santis souhaite surtout voir le joueur de plus près. «Il a un profil différent par rapport à ce qu'on possède, a-t-il indiqué à La Presse. Je dois essayer d'aller le voir car je sais qu'il joue jusqu'au mois de mai. Je veux voir où il en est physiquement, techniquement et à quel niveau il évolue.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer