Source ID:; App Source:

Impact: les tests peuvent débuter

Pour la troisième année consécutive, l'Impact peaufine sa... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Pour la troisième année consécutive, l'Impact peaufine sa préparation sous le soleil de la Floride.

Photo Olivier Jean, La Presse

Pour la troisième année consécutive, l'Impact peaufinera sa préparation sous le soleil de la Floride en participant à la Classique Disney. Entre le travail tactique et l'évaluation des jeunes joueurs, les éléments à suivre seront nombreux.

Santiago Gonzalez a marqué un but contre le... (Photo Olivier Jean, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Santiago Gonzalez a marqué un but contre le Orlando City SC, dimanche.

Photo Olivier Jean, La Presse

Une première victoire

Près de trois semaines après l'ouverture de son camp, l'Impact a disputé un premier match amical contre Orlando City SC, dimanche. Grâce à des buts de Santiago Gonzalez et d'Andres Romero, les Montréalais l'ont emporté 2 à 1 contre l'équipe de USL Pro qui fera le saut dans la MLS en 2015.

L'entrée en matière a été jugée plutôt positive par les entraîneurs montréalais, malgré une première mi-temps difficile. «C'est normal après trois mois sans le moindre match, a estimé l'entraîneur adjoint Mauro Biello. On s'attendait à ça puisqu'on a les jambes encore un peu lourdes. En deuxième demie, on a quand même eu plus d'énergie et plus d'idées.»

Au total, l'Impact a utilisé 22 joueurs, passant à un système à 2 attaquants après la mi-temps.

Un vrai environnement de soccer

En mettant le cap sur la Floride, l'Impact a pu disputer ses premiers entraînements sur du gazon naturel. La chose ne peut être que positive pour les plus vieilles jambes et les joueurs ayant été ménagés au cours de la dernière semaine.

Après avoir travaillé sur les bases physiques et défensives - relation entre la défense et le milieu de terrain, par exemple - à Montréal, Frank Klopas veut maintenant insister sur le travail offensif et la possession. Contrairement à l'an dernier, l'Impact devrait aussi proposer davantage de variété dans les schémas tactiques et les combinaisons de joueurs.

Jusqu'au 1er mars, l'Impact aura cinq matchs pour faire le maximum de tests même si la rotation des joueurs est déjà définie. «C'est certain que l'on peut apporter des changements en fonction des performances ou de certaines relations que l'on aimerait voir», a indiqué Biello.

Qui pour combler les trous?

En l'absence de Marco Di Vaio, suspendu pour les trois premiers matchs de l'année, Andrew Wenger et Gonzalez lutteront pour le poste d'attaquant. Devant Orlando, dimanche, le premier a disputé 45 minutes, seul en pointe, alors que le second a été associé à Di Vaio pendant 30 minutes.

«Il a de bonnes idées et il joue bien dos au but. Il a marqué un but sur une belle combinaison avec Marco, a précisé Biello. C'était le mouvement d'un vrai buteur.»

En défense, ce sera aussi de l'inédit avec la suspension de Nelson Rivas pour le match inaugural et la blessure à une cheville de Jeb Brovsky. Le numéro 5 manquera les deux prochaines semaines et l'encadrement montréalais espère le voir suffisamment rétabli pour qu'il affronte Dallas, le 8 mars. Sinon, Eric Miller peut aussi évoluer à gauche, laissant ainsi le couloir doit à Karl W. Ouimette. Hassoun Camara, quant à lui, a passé tout son début de camp en tant que défenseur central.

La parole est à la jeunesse

En tout, ce sont 29 joueurs qui participeront à la Classique Disney avec, en guise de premier match, ce soir, un duel contre le club brésilien de Fluminense (moins de 23 ans).

Outre George Malki, choix de deuxième ronde du dernier repêchage, trois joueurs de champ de l'Académie ont fait le voyage. Le milieu de terrain/attaquant Victor Ndiaye a disputé un petit quart d'heure contre Orlando sur le côté droit. Amine Meftouh a participé à toute la deuxième mi-temps dans le rôle d'arrière gauche, s'autorisant quelques bons débordements.

Jérémy Gagnon-Laparé, milieu défensif, est l'un de ceux qui ont le plus impressionné depuis le début du camp. Au club, on vante sa maturité, sa vision et son positionnement. Mais comme le principal intéressé l'avait déjà annoncé, il doit encore progresser dans la vitesse de ses transmissions. À son poste, la moindre perte de balle peut avoir de lourdes conséquences.




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box;tpl:300_billet-brunet.tpl:file;

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer