La FIFA a indiqué dimanche qu'elle allait ouvrir une enquête pour savoir si l'Éthiopie, le Togo et la Guinée équatoriale avaient eu recours à des joueurs non éligibles pour la sélection, dans le cadre des matches de qualification de la zone Afrique pour le Mondial 2014.

Publié le 16 juin 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

La FIFA a précisé que les matches concernés étaient Bostwana-Ethiopie (1-2), Togo-Cameroun (2-0), tous deux disputés au mois de juin, ainsi que la victoire 4-3 de la Guinée équatoriale face au Cap Vert en mars.

La sanction habituellement prononcée par la FIFA pour recours à des joueurs non éligibles est le retrait de points pour le match en question. L'équipe lésée se voit attribuer une victoire par 3 à 0 sur tapis vert.

L'Éthiopie pourrait ainsi voir remise en cause sa qualification pour le dernier tour de qualification de la zone Afrique où elle a assuré sa présence en battant l'Afrique du Sud 2 à 1 dimanche (poule A). Les Sud-Africains et le Bostwana demeureraient ainsi dans la course.