Le milieu de terrain de l'équipe d'Angleterre, Steven Gerrard, a exclu l'idée de devoir prendre sa retraite internationale après l'Euro-2012, au cours d'un entretien accordé mercredi au Daily Mirror.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Je peux comprendre que compte tenu de mon âge, les gens commence à me demander si je vais arrêter avec la sélection et me concentrer sur Liverpool, mais je ne vois pas les choses ainsi», a déclaré le joueur de 31 ans qui sera le capitaine de l'Angleterre en Ukraine et en Pologne.

«Je ne crois pas avoir à prendre une telle décision, j'adore jouer pour l'Angleterre, tout comme j'adore jouer pour mon club» de Liverpool», a justifié Gerrard, dont les deux dernières saisons ont été ternies par les blessures.

«Pour l'heure mon corps est en bien meilleure forme qu'il ne l'a été ces dernières années, mes soucis à l'aine sont derrière moi et je me sens fort», a-t-il assuré à ce propos.

Le milieu des Reds estime surtout qu'il doit avant tout convaincre le nouveau sélectionneur sur le terrain, Roy Hodgson: «Il s'agira de voir quelle seront mes performances lors de ce tournoi, pour déterminer si j'ai un futur avec cet entraîneur, s'il voudra encore compter sur moi».

«Si (après l'Euro) le sélectionneur me dit que j'ai bien joué, qu'il veut me conserver, qu'il peut me protéger, m'économiser et que j'ai un vrai rôle à jouer à l'avenir, alors je continuerai» avec l'Angleterre, a poursuivi Gerrard.

Le milieu anglais voit ainsi en ligne de mire le Mondial 2014 au Brésil: «Si Hodgson me dit qu'il veut que j'aille jusqu'à cette compétition, ce serait une belle motivation que de finir ma carrière là-dessus.»