Une firme américaine de fonds d'investissement a déposé une poursuite contre l'ancien co-propriétaire du club de Liverpool George Gillett fils, parce qu'il n'aurait pas remboursé une dette de 117 millions $ US qu'il aurait contractée lors de l'acquisition du club de soccer de la Premier League anglaise.

Publié le 19 nov. 2010
ASSOCIATED PRESS

Gillett n'a pas retourné l'appel vendredi à propos de la poursuite de la firme Mill Financial LLC. Elle a été déposée en cour jeudi, à New York.

Les documents juridiques déposés en cour indiquent que l'entreprise de Gillett a emprunté 70 millions $ de la Mill Financial en 2008 et avait accepté de rembourser son prêt à un taux d'intérêt annuel de 19 pour cent. Gillett avait ensuite accepté de payer des frais additionnels afin de prolonger la période de remboursement.

La firme a souligné que l'ancien propriétaire du Canadien de Montréal n'avait remboursé qu'environ 430 000 $.

Les propriétaires des Red Sox de Boston John Henry et Tom Werner se sont portés acquéreurs du club de Liverpool en octobre. La Royal Bank of Scotland (RBS) a orchestré une entente de 476 millions $ après que Gillett et le co-propriétaire Tom Hicks - qui possède aussi les Stars de Dallas - eurent échoué dans leur tentative de payer leurs dettes.