Source ID:; App Source:

Klinsmann: «le titre sera difficile à conserver»

«Si Wolfsburg gagne dimanche (à Cottbus, NDLR), cela... (Photo: Reuters)

Agrandir

«Si Wolfsburg gagne dimanche (à Cottbus, NDLR), cela sera difficile pour nous pour le championnat, c'est incontestable, mais nous avons encore cinq matches à jouer», a expliqué Klinsmann à l'issue de la troisième défaite de son équipe à domicile.

Photo: Reuters

la liste:1418:liste;la boite:10932:box

Blogue

Sur le même thème

Agence France-Presse
Berlin

L'entraîneur du Bayern Munich, J-rgen Klinsmann, admis samedi après la défaite de son équipe devant Schalke 04 (0-1) lors de la 29e journée que son équipe aura du mal à conserver son titre de champion d'Allemagne qui pourrait revenir à Wolfsburg.

«Si Wolfsburg gagne dimanche (à Cottbus, NDLR), cela sera difficile pour nous pour le championnat, c'est incontestable, mais nous avons encore cinq matches à jouer», a expliqué Klinsmann à l'issue de la troisième défaite de son équipe à domicile. «C'est une défaite amère, nous avions très bien débuté la rencontre, pendant 20 minutes, on a bien joué, mais une fois qu'on s'est retrouvé mené 1 à 0, ils ont très bien défendu et nous n'avons jamais réussi à concrétiser notre domination, c'est frustrant», a-t-il poursuivi.

Malgré ce revers et la 3e place de son équipe à trois points de Wolfsburg, Klinsmann, contesté depuis les éliminations en Coupe d'Allemagne et en Ligue des champions, n'a pas l'intention de baisser les bras, même s'il comprend les supporteurs qui crient leur colère et réclament son départ.

«Cela fait mal, mais je les comprends, cela remonte à nos défaites contre Wolfsburg (5-1) et Barcelone (4-0) en Ligue des champions. Tout le monde attend que le Bayern soit champion chaque année», a indiqué l'ancien sélectionneur allemand.

«C'est une saison extrême dans bien des domaines avec beaucoup de blessures et de décisions d'arbitres contraires, mais on ne va pas abandonner et on va continuer à se battre», a-t-il insisté.

«La pression est constante quand on est entraîneur du Bayern, mais je vis bien avec», a conclu Klinsmann, en poste depuis juillet 2008.

De son côté, le président du conseil de surveillance du Bayern, Franz Beckenbauer a également estimé que le Bayern ne pouvait plus espérer remporter le titre si Wolfsburg devait s'imposer dimanche.

«Avec six points d'avance et leur différence de buts, le titre sera à eux. Nous devons nous concentrer sur la deuxième place», a-t-il estimé.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer