• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Marseille conforte son siège de leader, le PSG recolle au podium 
Source ID:; App Source:

Marseille conforte son siège de leader, le PSG recolle au podium

Avant le grand choc, Marseille, en enchaînant avec... (Photo: AFP)

Agrandir

Avant le grand choc, Marseille, en enchaînant avec un cinquième succès d'affilée, distançait l'OL de quatre points et les Girondins de cinq.

Photo: AFP

Agence France-Presse
Paris

Marseille, vainqueur à Lorient (2-1), a mis son fauteuil de leader hors de portée de Bordeaux et Lyon, qui s'affrontaient en soirée, tandis que le Paris SG (4e), facile contre Le Havre (3-0), revenait flirter avec le podium, dimanche lors de la 32e journée du Championnat de France.

Avant le grand choc, Marseille, en enchaînant avec un cinquième succès d'affilée, distançait l'OL de quatre points et les Girondins de cinq. Au Moustoir, Gameiro a ouvert le score pour Lorient (dès la 8e minute), mais l'OM sauvait la mise par Civelli puis Brandao (5e but, dont quatre sur les quatre dernières journées). Un sacré coup d'accélérateur pour les Marseillais, même s'ils ont perdu leur capitaine Cana, exclu en fin de partie.

Le PSG a lui aussi assuré l'essentiel contre la lanterne rouge, malgré une triste première période. Giuly et Rothen ont repris confiance, surtout le second (un but et une passe décisive), et Hoarau inscrit son 17e but contre son club formateur.

Dans la lutte pour le maintien, où les deux «monuments en danger», Saint-Etienne et Nantes, l'ont emporté, cinq points seulement séparent le 14e du 19e. Monaco et Auxerre ont atteint la barre des 40 points et ainsi prolongé d'un an leur bail dans l'élite, sauf concours exceptionnel de circonstances.

Toulouse et Lille, battus samedi, avaient lâché la pression en vue de la Ligue des champions. Le Téfécé, meilleure défense du championnat (22 buts encaissés) s'est incliné chez la pire attaque (22 buts marqués), Grenoble, sur un penalty de Courtois, «litigieux» selon l'entraîneur toulousain Alain Casanova.

Nantes se rebiffe

Le Losc aussi a calé, victime du réveil de Saint-Etienne (2-1). Les Verts ont été récompensés de leur allant par des buts d'Ilan et Gomis, pour leur première victoire après quatre défaites de rang. Ils restent toujours relégables (18e), mais dépassent désormais Caen d'un point.

Car le club normand a rechuté, à domicile face à Nancy (1-2), et s'enfonce à nouveau (19e). L'ASNL, qui a marqué par Hadji et Adjet aux extrémités du match (2e et 84e minutes), se rassure mais «le maintien, cette saison, il va falloir attendre longtemps pour qu'il se dessine», a tempéré l'entraîneur nancéien Pablo Correa.

Caen qui pleure, et Nantes qui rit: les Canaris se sont hissés à la 16e place en renouant contre Nice (2-0) avec une victoire perdue de vue depuis le 31 janvier, et même le 6 décembre à la Beaujoire. «La difficulté est encore devant nous et il faudra, si l'on veut s'en sortir, renouveler ce genre de prestation», modère là aussi le technicien nantais Elie Baup.

Au classement, Nantes a dépassé Sochaux, surpris par un but tardif de Kahlenberg pour Auxerre (0-1), qui assure son maintien. Tout comme Monaco, vainqueur de Rennes dans un dernier quart d'heure (3-1) bonifié par Pino (un penalty obtenu et un doublé).

Enfin, le bas du ventre mou a vu Le Mans (12e) l'emporter 2-0 à Valenciennes (14e).




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer