Source ID:; App Source:

Inter-Manchester: retrouvailles Mourinho-Ferguson

Jose Mourinho... (Photo AFP)

Agrandir

Jose Mourinho

Photo AFP

Agence France-Presse
Paris

La confrontation Inter Milan-Manchester United, ou les retrouvailles entre Jose Mourinho et Alex Ferguson, constitue le grand choc des 8e de finale de la Ligue des champions, alors que le tirage au sort vendredi a aussi réservé une belle affiche Real Madrid-Liverpool.

Chelsea-Juventus Turin et Arsenal-AS Rome, autres duels italo-anglais, sont les autres sommets du début de la phase à élimination directe, alors que le FC Barcelone, un des grands favoris de l'épreuve, a hérité d'un tirage plus clément avec Lyon.

Après avoir tenu tête à Sir Alex quand il dirigeait Chelsea (champion 2005 et 2006), Jose Mourinho entraîne désormais un Inter qui ne rêve que de Ligue des champions après avoir remporté trois titres de champion d'Italie consécutifs. Ce choc mettra également aux prises deux des meilleurs joueurs du monde, le Ballon d'Or Cristiano Ronaldo et le magique Zlatan +Ibracadabra+ Ibrahimovic.

Real-Liverpool, affiche de la finale de C1 1981, remportée 1-0 par les Anglais, pèse 14 +coupes aux grandes oreilles+ (9 pour le Real, 5 pour les +Reds+). Le Real, déjà à 12 points du Barça en Liga et qui reste sur quatre éliminations consécutives en 8e de finale, aura faim contre les Reds et leur colonie espagnole (Benitez, Torres, Xabi Alonso, Reina...).

Equipe surprise

Chelsea-Juve promet aussi des retrouvailles entre Claudio Ranieri, actuel entraîneur turinois, et les +Blues+, qu'il avait conduit à leur première demi-finale de Ligue des champions (perdue contre Monaco en 2004).

Arsenal garde un bon souvenir de Rome, où il s'était imposé 3-1 lors de la deuxième phase de poules 2002-03 (triplé de Thierry Henry), et les Italiens ont échoué contre les Anglais ces deux dernières saisons, éliminés deux fois de rang par ManU en quarts. Mais la Roma de cette saison semble plus mûre qu'Arsenal.

Tous les deuxièmes de groupes espéraient sans l'avouer tomber sur le Panathinaïkos Athènes, le premier le plus abordable: c'est Villarreal qui a tiré le +Pana+. Cette confrontation garantit la présence d'une équipe surprise en quarts de finale, même si le «Sous-marin jaune» espagnol avait déjà atteint les demi-finales en 2006 (éliminé par Arsenal).

Le Bayern Munich, quadruple vainqueur (1974, 75, 76, 2001) affamé par son absence de la C1 l'an dernier, partira favori contre le Sporting Portugal, qui n'est allé qu'une seule fois de son histoire en quarts de finale de la C1 (en 1983, battu par la Real Sociedad).

Enfin le duel Atletico Madrid-FC Porto s'annonce le plus équilibré des 8e de finale.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer