La Fiorentina, dominée puis menée au score après les 45 premières minutes, est finalement parvenue à s'imposer 4 à 2 face à l'Udinese grâce à une spectaculaire deuxième période, samedi à Florence lors du premier match avancé de la 13e journée du championnat d'Italie.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Grâce à ce succès, la Fiorentina remonte provisoirement à la 5e place (à 4 points de l'Inter, le leader), tandis que l'Udinese (7e), qui avait réalisé un excellent début de saison, confirme qu'elle marque actuellement nettement le pas avec une 3e défaite d'affilée. Même si ses chances d'accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des Champions sont très faibles après trois nuls et une défaite, c'est donc gonflée de confiance que la Fiorentina accueillera Lyon mardi à l'occasion de la 5e et avant-dernière journée de la 1re phase.

Entre Toscans et Frioulans, entre deux formations naturellement portées vers l'offensive, les 90 minutes ont été très enlevées et rythmées.

En première période, l'Udinese, moins empruntée que son adversaire, avait logiquement ouvert le score grâce à un splendide frappe de Floro Flores (29, 0-1). Côté toscan, le plus en vue avait été le gardien Frey, certes un peu trop avancé sur le but, mais absolument décisif une minute plus tard sur une nouvelle frappe, très puissante, du même Floro Flores.

Mais après la pause, la «Viola», peut-être piquée au vif par quelques sifflets échappés du virage de ses tifosi, est revenue transformée. En se portant immédiatement à l'attaque, elle a d'abord rapidement égalisé grâce à un penalty inscrit par Mutu (52, 1-1) suite à une faute sur Gilardino.

Puis les choses se sont accélérées grâce au milieu international Montolivo, prompt à profiter du placement hasardeux de la défense pour marquer deux fois, d'un tir croisé (63, 2-1) puis d'une frappe du gauche (78, 3-1), avant que Gilardino n'ajoute sa contribution (79, 4-1) en reprenant un centre de Mutu.

En fin de match, l'Udinese réduira le score grâce à un penalty marqué par Di Natale (83, 4-2).

La deuxième rencontre avancée de la journée doit mettre aux prises en soirée à Milan, l'Inter à la Juventus (3e) pour une énième édition du traditionnel «derby d'Italie».