Luge: médaille de bronze pour Alex Gough

Participant à ses quatrièmes Jeux, Alex Gough a... (Photo Jonathan Hayward, La Presse canadienne)

Agrandir

Participant à ses quatrièmes Jeux, Alex Gough a complété les quatre manches avec un chrono de trois minutes 5,64 secondes.

Photo Jonathan Hayward, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Alex Gough a mérité la première médaille olympique de l'histoire du Canada en luge, mardi, lorsqu'elle s'est emparée du bronze dans l'épreuve féminine individuelle aux Jeux de PyeongChang.

Participant à ses quatrièmes Jeux, l'athlète de Calgary a complété les quatre manches avec un chrono de trois minutes 5,644 secondes (3:05,644).

L'Allemande Natalie Geisenberger a enlevé sa deuxième médaille d'or olympique consécutive en 3:05,232, tandis que sa compatriote Dajana Eitberger a pris le deuxième rang en 3:05,599, répétant le doublé allemand des Jeux de Sotchi en 2014.

Gough occupait le troisième rang après les deux premières manches, disputées lundi, avec un chrono combiné de 1:32,645, un recul de seulement 0,191 seconde derrière Geisenberger au Centre olympique de glisse.

La Canadienne de 30 ans a conservé cette position après sa troisième manche de 46,425 secondes, à 0,336 de Geisenberger, et seulement à 0,017 de Tatjana Huefner, alors au deuxième rang. Elle a été incapable de rétrécir davantage l'écart après avoir réussi un chrono de 46,574 secondes à la quatrième manche.

Le scénario de Sotchi semblait se dessiner pour Gough, qui avait terminé en quatrième place aux derniers Jeux d'hiver, lorsque la descente solide d'Eitberger en dernière manche l'avait fait reculer d'un rang.

Mais l'Allemande Huefner a fait une erreur dans sa descente finale, tout de suite après Gough, permettant à la Canadienne d'accéder au podium.

«[Je suis] exaltée. Je suis sur un nuage, a déclaré Gough. Surtout après avoir vécu l'amère déception de me retrouver derrière [Eitberger] et sans doute en quatrième place encore une fois, de voir ce revirement de situation et me retrouver avec une médaille est tout simplement extraordinaire.»

À ses deuxièmes Jeux olympiques, Kimberley McRae, de Calgary, a obtenu la cinquième place en 3:05,878, tandis que Brooke Apshkrum, aussi de Calgary, a fini 13e, en 3:07,102.

Gough avait raté la médaille de bronze par 433 millièmes de seconde derrière l'Américaine Erin Hamlin à Sotchi, tandis que McRae avait fini à 75 centièmes d'une place sur le podium.

Alex Gough, de même que les lugeurs canadiens Sam Edney, en descente individuelle, et Tristan Walker et Justin Snith, en double, avaient aussi obtenu une frustrante quatrième place au relais il y a quatre ans, en Russie.

Le quatuor était passé bien près de se voir accorder la première médaille olympique en luge en décembre dernier, après que deux adversaires russes eurent fait partie des 40 athlètes de ce pays à voir leurs résultats de 2014 annulés et être suspendus à vie à la suite d'allégations de dopage.

Le Tribunal arbitral du sport a toutefois jugé que la preuve était insuffisante et a annulé les sanctions contre 28 de ces athlètes, dont les lugeurs Albert Demchenko et Tatiana Ivanova.




Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer