À lire, cet excellent reportage du magazine Sports Illustrated sur la recrue des Ducks d'Anaheim, Bobby Ryan, qui fait une entrée fracassante dans la LNH cette saison.

Publié le 10 févr. 2009
Mathias Brunet

On en apprend plus sur les événements tragiques qui ont marqué l'enfance du jeune homme et aussi sur la façon dont les Ducks préparent leurs espoirs à la LNH.

Ainsi donc, Ryan (sur la photo lors du repêchage de 2005 en compagnie de Brian Burke et responsable du recrutement des Ducks, Alain Chainey) s'est présenté en piètre condition physique à son premier camp des recrues à Anaheim, quelques mois après avoir été repêché. La direction a décidé de le faire pédaler sur le vélo stationnaire pendant quelques jours plutôt que de l'envoyer sur la glace avec les autres.

Quand Ryan, dans le gymnase, a demandé au responsable du conditionnement physique de l'équipe pendant combien de temps il aurait à pédaler, la réponse est venue du DG Brian Burke, qui venait de se glisser dans la pièce à l'insu de Ryan: "Tu vas pédaler jusqu'à Owen Sound (ton club junior)...", a lancé Burke.

Les Ducks n'ont pas hésité à le garder dans les mineures pendant quelques années même nombre d'observateurs se demandaient ce qui pouvait bien arriver à cet ailier repêché deuxième derrière Sidney Crosby en 2005, au moment où d'autres jeunes comme Kopitar, Staal, Price, Latendresse,Vlasic, Stastny, Johnson, Hanzal, Cogliano, Niskanen et compagnie étaient déjà dans la LNH.

La patience a payé. Bobby Ryan est arrivé prêt dans la LNH. Il a déjà 18 buts en seulement 38 matchs cette saison.

Merci à mon ami Eric Hoziel pour ce lien.