À une semaine de la date limite des échanges dans la LNH, le mercredi 4 mars, je vous propose un site intéressant qui dresse la liste de tous les joueurs qui bénéficient d'une clause de non-échange.

Publié le 25 févr. 2009
Mathias Brunet

On comprendra après pourquoi les transactions sont de plus en plus rares dans la LNH. Non seulement le plafond salarial limite le mouvement de personnel, mais les clauses de non-échange, de plus en plus nombreuses, font en sorte qu'on ne peut plus échanger n'importe qui, n'importe où.

Il faut noter que NTC signifie No Trade Clause, donc que le joueur peut recourir à son droit de véto advenant un échange. NMC veut dire qu'un club ne peut ni échanger le joueur ni le renvoyer dans les mineures, ni le soumettre au ballotage sans son accord.

Dans le cas de Georges Laraque -il affirme aujourd'hui qu'il ne serait pas surpris d'être échangé!- notons qu'il détient un NMC.  À compter du 1er juillet, le Canadien pourra cependant lui demander, advenant l'éventualité d'un échange, de soumettre une liste de six équipes par Association pour lesquelles il accepterait de jouer.