Joe Nieuwendyk est le nouveau directeur général à Dallas.

Publié le 1er juin 2009
Mathias Brunet

Brett Hull et Les Jackson seraient peut-être en poste si l'équipe n'avait pas tant été affectée par les blessures, mais le duo a commis des erreurs.

La plus grave étant l'embauche de Sean Avery, qui a coûté cher au propriétaire et qui a contribué à semer la zizanie au sein de l'équipe.

Hull et Jackson ont aussi sous-estimé l'importance d'un solide gardien auxiliaire pour Marty Turco. Celui-ci a pu compter sur Mike Smith pendant quelques saisons mais on n'a jamais trouvé quelqu'un pour le remplacer après l'avoir échangé à Tampa.

Je crois aussi que l'étroite relation d'amitié qu'entretenait Hull avec certains vétérans de l'équipe pouvait nuire à l'autorité de l'entraîneur en chef et à l'harmonie dans le vestiaire.

Avec l'arrivée de Joe Nieuwendyk, certains voient déjà Guy Carbonneau à Dallas.  Je trouve que c'est un manque de respect envers l'homme en place, Dave Tippett, qui est tout un entraîneur de hockey. Le congédier constituerait une erreur à mes yeux. Heureusement, d'après ce que l'on peut entendre, le poste de Tippett ne semble pas en danger.

Le premier défi de Nieuwendyk sera de décider s'il veut réembaucher les vétérans Jere Lehtinen et Sergei Zubov,  deux joueurs autonomes sans compensation à compter de juillet qui ont passé plus de temps à l'infirmerie que sur la glace ces dernières années.

Plus de détails ici.