Voilà un exemple qui nous illustre bien pourquoi il serait intelligent de bannir les coups à la tête. Brad Marchand fonce vers R.J. Umberger qui lui fait dos. Marchand le frappe, hop! le coude à la tête. Était-ce intentionnel? Je crois que oui, mais comment prouver? Avec la nouvelle résolution de la LNH, difficile de trancher. En bannissant les coups à la tête, Marchand est puni et il fait plus attention la prochaine fois. N'est-ce pas?

Publié le 16 mars 2011
Mathias Brunet