Le capitaine de l'équipe olympique ne produit pas à la hauteur de son immense talent, seulement deux aides en trois matchs, et on ne cesse de faire défiler différents ailiers à ses côtés.

Mathias Brunet

On a vécu un scénario semblable à Vancouver. Rick Nash affirme qu'il est très difficile de suivre le rythme de Crosby tellement il est rapide tandis que Jonathan Toews mentionne que les ailiers du centre des Penguins ont peut-être tendance à se mettre de la pression quand ils jouent avec lui.

Pourtant, si Pascal Dupuis arrive à produire avec Crosby...