Les activités de la LNH reprennent cette année et la fée clochette, emballée par le calibre de jeu à Sotchi, a procédé à des changements importants.

Mathias Brunet

1-Dix clubs ont éliminés. Des équipes en difficulté financière comme les Panthers de la Floride, les Coyotes de Phoenix, le Lightning de Tampa Bay, les Islanders de New York, les Devils du New Jersey, les Predators de Nashville, les Sabres de Buffalo, entre autres, n'existent plus. C'est 230 emplois de moins, mais les joueurs médiocres comme les agitateurs, entre autres, qui ne font que chasser les têtes, jouent désormais dans la Ligue américaine. Les clubs peuvent compter sur quatre trios qui peuvent compter et fournir du jeu excitant. Les meilleurs dirigeants des clubs dissous se trouvent de l'emploi avec les clubs existants et les cancres perdent leur emploi.

2-Une bagarre entraîne une expulsion de match. Évidemment, le Canada doit sa médaille d'or à ses durs à cuire qui ont pris soin de protéger les meilleurs joueurs de leur équipe et qui ont jeté les gants au moment opportun pour "changer le cours du match". Sérieux, qui s'est vraiment ennuyé des bagarres à Sotchi?

3-Les arbitres sont atteint de la grâce divine et pénalisent sévèrement les coups à la tête. Mais ils n'ont pas à le faire trop souvent car les "joueurs d'énergie" ont presque tous disparus. Les meilleurs joueurs peuvent s'affronter sur la glace plutôt que de se croiser à l'infirmerie.

4-L'appât du gain diminue et on cesse de submerger l'amateur de publicités. Les pauses publicitaires durent 30 secondes et ne surviennent pas mille fois par période. Les intermissions durent 15 minutes et non pas 17 comme lors des matchs télévisés de la LNH.

5-La surface de jeu agrandit. Les joueurs ont plus d'espace de manoeuvre et le jeu est moins dangereux car le temps de réaction plus grand. Les adeptes de la trappe en abusent, mais le spectacle est quand même meilleur que celui qu'on nous offre actuellement.

Bon, cessons de rêver. Pourquoi aucun de ces cinq souhaits ne se réalisera jamais? À cause de ça, ci-bas...

images