Un peu troublant d'écouter Guillaume Latendresse confier qu'après une commotion cérébrale à San Jose il y a quelques années, le médecin sur place l'a autorisé à retourner au jeu après qu'il eut supposément réussi avec succès le test médical protocolaire. Latendresse ne se sentait pas assez bien pour revenir au jeu et il a choisi de se retirer lui-même du match. Sage décision puisqu'il a raté quelques mois par la suite, dont trois semaines passées à récupérer chez lui, incapable de mener une vie normale.

Publié le 24 sept. 2014
Mathias Brunet

Comme quoi nous en savons encore très peu sur le phénomène, même la médecine. Mon interview avec l'ancien ailier de puissance du CH se trouve ici.