Selon Wayne Gretzky, les plus récents déboires de l'économie américaine pourraient amenuiser les chances d'un retour de la Ligue nationale de hockey à Winnipeg.

LA PRESSE CANADIENNE

L'entraîneur en chef des Coyotes de Phoenix était de passage dans la capitale manitobaine mercredi, pour le match préparatoire de son équipe face aux Flames de Calgary au MTS Centre.

«J'ai toujours dit qu'il s'agissait d'une bonne ville de hockey, et c'est souhaitable de voir une équipe y retourner», a-t-il déclaré aux reporters après la séance d'entraînement matinale.

«Mais la situation financière qui prévaut actuellement représente probablement un handicap dans les efforts pour ramener une équipe ici», a ajouté Gretzky.

Plusieurs partisans des Jets de Winnipeg entretiennent l'espoir de voir la Ligue nationale de hockey revenir dans la ville qu'elle a quittée en 1996 pour déménager à Phoenix. Mais Gretzky a rappelé que la passion des amateurs de hockey à Winnipeg n'était pas le facteur le plus important.

«C'est d'abord et avant tout une question reliée aux entreprises et au domaine des affaires, non pas aux amateurs.»

C'est la troisième année que les Coyotes viennent disputer un match préparatoire à Winnipeg.

«Chaque fois que nous venons ici, nous avons toujours beaucup de plaisir, a confié Gretzky. Il y a beaucoup d'employés de notre organisation qui étaient membres de l'organisation des Jets. Ils ont toujours hâte de venir ici. C'est une bonne façon pour nous de commencer l'année.»