Jaromir Jagr pourrait terminer sa carrière dans la LNH dans la ville où tout a commencé. Dans une entervue accordée au Pittsburgh Post-Gazette mardi, le directeur général des Penguins Ray Shero a indiqué que l'équipe avait offert à l'ailier droit un contrat d'un an, et qu'il s'attend à avoir une réponse de Jagr mercredi.

ASSOCIATED PRESS

«Avec les informations que nous avons recueillies et selon ce que nous avons vu lors des derniers Championnats du monde, nous croyons que c'est un joueur qui pourrait nous aider la saison prochaine, a mentionné Shero. Il pourrait nous être très utile l'année prochaine, et pourrait prendre sa retraite dans l'uniforme des Penguins.

«Demain, c'est jour de décision.»

Jagr ne pourra s'entendre officiellement avec une équipe avant vendredi, jour de l'ouverture du marché des joueurs autonomes. Le Canadien de Montréal et les Red Wings de Detroit se seraient également montrés intéressés à faire l'acquisition de ses services.

L'athlète de 39 ans se trouve au neuvième rang des marqueurs de l'histoire de la LNH, lui qui a inscrit 646 buts et amassé 953 mentions d'aide pour 1599 points en 17 saisons.

Le Tchèque a été repêché par les Penguins au cinquième rang de l'encan de 1990 et a aidé l'équipe à remporter deux coupes Stanley consécutives. Il a terminé au sommet des marqueurs de la ligue à cinq reprises, en plus d'avoir participé à sept matchs des étoiles au cours de sa carrière.

Jagr a passé les trois dernières saisons avec l'Avangard d'Omsk, en Russie.