Être finaliste au titre d’entraîneur de l’année dans la LNH n’aura pas été suffisant pour qu’Andrew Brunette conserve son emploi derrière le banc des Panthers de la Floride.

Mis à jour le 22 juin
Associated Press

Paul Maurice est devenu le nouvel entraîneur du club, mercredi.

« L’intelligence et l’expérience de Paul correspondent exactement à ce qu’on cherchait et nous sommes excités de l’accueillir en tant qu’entraîneur-chef », a déclaré le directeur général Bill Zito.

Maurice remplace donc l’entraîneur intérimaire des Panthers, Andrew Brunette, qui pourra rester dans l’organisation s’il le souhaite.

Brunette a pris la relève au début de la saison dernière après la démission de Joel Quenneville. Ce dernier avait dû quitter son poste dans la foulée du scandale qui a frappé les Blackhawks de Chicago sur la manière dont ils ont géré les allégations d’abus portées par un joueur pendant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2010. Quenneville était l’entraîneur de Chicago à cette époque.

Maurice a débuté à Hartford en 1995, deux saisons avant que cette franchise ne déménage en Caroline. Il a ensuite été entraîneur à Toronto pendant deux saisons avant de retourner en Caroline, puis a passé près de neuf ans comme entraîneur à Winnipeg avant de quitter cette ville en décembre.

« J’ai poussé aussi longtemps et aussi fort que j’ai pu ici. J’aime ces gars-là. Ils ont besoin d’une nouvelle voix, et je le sais », a déclaré Maurice lorsqu’il a quitté Winnipeg.

Aujourd’hui, six mois après cette décision, Maurice prend également un nouveau départ avec une équipe qui pense être un prétendant à la Coupe Stanley.

Les Panthers ont remporté le trophée des présidents cette saison, mais ont été stoppés au deuxième tour des séries éliminatoires. Ils ont tout de même gagné une série d’après-saison pour la première fois depuis 1996.

Cet échec semble avoir refroidi la candidature de Brunette. Les Panthers se tournent donc vers Maurice, qui est quatrième sur la liste du nombre de matchs dirigés dans l’histoire avec 1684, et septième sur la liste des victoires avec 775, mais qui n’a jamais mené une équipe à la Coupe Stanley.

La Floride, au cours des trois dernières saisons combinées, se classe deuxième dans la LNH pour le nombre de victoires (130).