(Tampa) Le Lightning de Tampa Bay n’a pas perdu deux matchs de suite en séries en plus de deux ans et il n’a pas fait face à un match ultime depuis 2018.

Fred Goodall La Presse Canadienne

Ça montre à quel point l’équipe est difficile à battre en séries depuis quelque temps. Ces séquences ne voudront plus rien dire pour les champions en titre de la coupe Stanley lorsqu’ils affronteront les Islanders de New York, vendredi soir, lors du septième match de leur demi-finale de la Coupe Stanley.

PHOTO GENE J. PUSKAR, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Barry Trotz

Tu te rends à un septième match, tu connais l’enjeu. Tu joues toute l’année pour te rendre à ce point. Tu as une occasion.

Barry Trotz, entraîneur-chef des Islanders

Le Lightning montre une fiche de 13-0 après avoir encaissé une défaite en série depuis leur ascension vers le titre, l’an dernier. Il avait d’ailleurs corrigé les Islanders 8-0 lors du cinquième duel.

Les Islanders ont créé l’égalité 3-3 dans cette série après avoir surmonté un retard de 2-0 pour l’emporter 3-2 en prolongation, mercredi.

Bien que le Lightning ait été résilient au cours des deux dernières années en séries, l’entraîneur-chef Jon Cooper et ses joueurs ne tiennent rien pour acquis dans leur tentative de devenir la première équipe à remporter les grands honneurs deux années de suite depuis les Penguins de Pittsburgh, en 2016 et 2017.

PHOTO HANNAH FOSLIEN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Jon Cooper

J’aime la façon dont notre équipe répond en séries après une défaite, mais on ne peut pas se fier sur ça et nous dire que nous allons gagner en raison de ça. Ce n’est pas une bonne façon de penser.

Jon Cooper, entraîneur-chef du Lightning

Le Lightning a éliminé les Panthers de la Floride en six parties et il a ensuite montré la porte de sortie aux Hurricanes de la Caroline en cinq affrontements au deuxième tour. Les hommes de Cooper se sont ressaisis après leur défaite aux premier et quatrième matchs contre les Islanders, qui tentent d’accéder à la finale de la Coupe Stanley pour une première fois depuis 1984.

Le Lightning se retrouve dans un match numéro sept pour une première fois depuis la finale de l’Association Est de 2018, au cours de laquelle il s’est incliné contre Trotz et les Capitals de Washington.

« Je crois que vous verrez deux équipes concentrées. Un match numéro sept, avec l’occasion d’aller en finale de la Coupe Stanley, a dit Trotz. Il n’y a rien de mieux pour chacune des deux organisations, les joueurs et les entraîneurs. Ce sont ces choses, quand tu grandis comme enfant ou comme jeune entraîneur, auxquelles tu rêves. »

Aussi solide soit la feuille de route du Lightning depuis qu’il a été balayé par les Blue Jackets de Columbus au premier tour éliminatoire, en 2019, il semble vulnérable en raison d’une blessure subie par Nikita Kucherov, son meilleur pointeur, lors de la sixième rencontre.

Cooper a indiqué jeudi qu’il n’avait pas de mise à jour à donner concernant l’état de santé de son meilleur joueur.

Kucherov mène tous les joueurs des séries avec 27 points, dont cinq buts, en 17 matchs après avoir raté toute la saison alors qu’il se remettait d’une intervention chirurgicale à la hanche. Il avait obtenu au moins un point dans chacun des duels contre les Islanders avant de se blesser dès sa première présence, mercredi soir.

« On ne peut pas remplacer’Kuch’. Il a connu des séries spectaculaires pour nous. Il est tellement dangereux en attaque », a insisté le capitaine du Lightning, Steven Stamkos.

Cooper n’a pas voulu spéculer si Kucherov allait être disponible pour la septième partie. Dans les 13 victoires du Lightning à la suite d’une défaite Kucherov mène l’équipe avec 26 points.

Bien qu’il n’y ait aucune garantie que le momentum du but d’Anthony Beauvillier en prolongation, lors du sixième match, se transpose jusqu’à vendredi soir, Trotz aime ce qu’il a vu de son équipe.

« J’ai vu de la résilience et de la détermination. C’est ce que j’ai vu toute l’année. Une équipe qui a une colonne et du caractère », a ajouté Trotz.

Cooper s’attend également à ça du Lightning.

« Je ne peux garantir le résultat, mais je sais que nous allons nous présenter », a exprimé l’entraîneur-chef.