Tom Kurvers, un ancien défenseur du Canadien de Montréal qui occupait les fonctions d’adjoint au directeur général du Wild du Minnesota depuis juillet 2018, est décédé lundi. Il était âgé de 58 ans.

La Presse Canadienne

La direction du Wild a annoncé la nouvelle par voie de communiqué.

En janvier 2019, Kurvers a reçu un diagnostic de cancer des poumons (adénocarcinome) même s’il n’était pas un fumeur.

« La passion et le succès de Tom au hockey ne pouvaient être surpassés que par l’amour et l’optimisme qu’il partageait avec sa famille et ses amis à chaque jour, a précisé le Wild dans un communiqué. La gentillesse et l’enthousiasme de Tom vont beaucoup manquer aux innombrables personnes sur lesquelles il a eu une influence positive tout au long de sa vie. »

Kurvers a d’ailleurs joué un rôle de mentor pour plusieurs dirigeants du hockey.

« Il y a beaucoup de gens formidables dans le monde du hockey, mais Tom s’est démarqué comme le plus gentil et le plus humble, a souligné le directeur général Julien BriseBois du Lightning de Tampa Bay. Il était reconnaissant pour tout le bien qui lui est arrivé dans sa vie et était impatient de redonner. Il était très généreux avec ses conseils et très perspicace.

« Je sais que Tom a été le mentor de nombreuses personnes dans le monde du hockey, et j’ai eu le privilège d’être l’une d’entre elles. »

Né le 14 octobre 1962 au Minnesota, Kurvers a joué pendant 11 saisons dans la LNH, dont les deux premières avec le Tricolore entre 1984 et 1986 avant d’être échangé aux Sabres de Buffalo le 18 novembre 1986 en retour d’un choix de deuxième ronde au repêchage de 1988.

Le Canadien avait sélectionné Kurvers en septième ronde, 145e au total, lors du repêchage de 1981.

En 1984, Kurvers a mérité le Trophée Hobey-Baker, remis au meilleur joueur de hockey universitaire, après qu’il eut totalisé 76 points en 43 matchs lors de sa dernière saison avec l’Université du Minnesota-Duluth, dans la NCAA.

Kurvers a plus tard joué avec les Devils du New Jersey, les Maple Leafs de Toronto, les les Canucks de Vancouver, les Islanders de New York et les Ducks d’Anaheim.

En carrière dans la LNH, Kurvers a participé à 659 matchs et amassé 421 points, dont 93 buts. Il a ajouté huit buts et 30 points en 57 parties des séries éliminatoires.

Kurvers a joué 138 parties avec le Canadien, récoltant 75 points dont 17 buts. Il a fait partie de l’édition du Tricolore qui a gagné la coupe Stanley en 1986, inscrivant sept buts et 23 aides en 62 parties. Toutefois, il n’a participé à aucun match des séries cette saison-là.

Il a connu sa meilleure campagne en 1988-1989 avec les Devils, avec 16 buts et 66 points en 74 matchs.

Après sa carrière de joueur, Kurvers a aussi été associé aux Coyotes de Phoenix et au Lightning.