(Ottawa) Jake Allen défendra le filet du Canadien jeudi soir contre les Sénateurs. Dominique Ducharme l’a confirmé lors de sa visioconférence avant l’entraînement matinal.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

« Avec la longue pause, on voulait s’assurer de remettre Jake devant le filet et lui éviter d’être trop longtemps sans jouer », a justifié l’entraîneur-chef du Canadien.

Avec l’arrêt imprévu des activités, Allen n’a pas joué depuis 13 jours, sa plus longue période d’inactivité de la saison.

Du reste, Dominique Ducharme ne prévoit apporter aucun changement à sa formation. Pour la composition des trios, il faut cependant se fier aux effectifs observés mercredi, puisque l’entraînement de jeudi était optionnel. Les trois gardiens y ont pris part, de même que 13 patineurs : Phillip Danault, Nick Suzuki, Jake Evans, Jonathan Drouin, Michael Frolik, Paul Byron, Brett Kulak, Jeff Petry, Alexander Romanov, Victor Mete, ainsi que les réservistes Laurent Dauphin, Xavier Ouellet et Gustav Olofsson.

À la défense de Suzuki

Suzuki connaissait une période difficile avant la pause, même s’il avait marqué dans les deux matchs avant l’interruption des activités. Il avait inscrit ses buts en avantage numérique, mais à forces égales, c’était plus difficile, comme en fait foi sa fiche de -6 dans les trois duels avant la pause.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Nick Suzuki

Mercredi, Ducharme a défendu Suzuki. « Je n’ai pas haï son match [mardi]. Ça fait partie de l’apprentissage d’un jeune, d’avoir des hauts et des bas », avait dit l’entraîneur-chef.

Jeudi matin, c’était au tour de Drouin de défendre celui qui a été son joueur de centre principal cette saison.

« Je ne sais pas si c’est si difficile. J’aime la façon qu’il joue, a répondu le Québécois. Mais avec ses séries l’an passé, tout le monde sait qu’il est bon, qu’il contrôle la rondelle et qu’il aime faire des jeux. Les autres équipes aiment le déranger, c’est normal et il va apprendre à gérer ça. Mais il joue bien encore. On aime la façon dont notre trio a joué au dernier match. »

Les Sénateurs de retour

Les Sénateurs disputeront quant à eux un premier match depuis jeudi dernier, puisque l’éclosion de COVID-19 chez le Canadien a forcé le report de leurs deux derniers matchs.

« On a hâte de jouer. Ça fait une semaine, mais on dirait que ça fait deux mois ! », a lancé l’enthousiaste attaquant Drake Batherson.

Filip Gustavsson défendra le filet des Sénateurs, après avoir été étincelant à ses premiers pas dans la LNH. Cet ancien choix de deuxième tour des Penguins en 2016 a disputé ses trois premiers matchs (une fois en relève, deux départs) dans la LNH les 17, 22 et 24 mars. Il n’a accordé que deux buts sur 73 tirs et a remporté ses deux départs.

Les hommes de D.J. Smith connaissaient une séquence intéressante avant d’être interrompus, montrant une fiche de 3-0-3 à leurs six derniers matchs.

La formation des Sénateurs à l’entraînement matinal

Tkachuk - Norris - Dadonov
Stützle - Tierney - Batherson
Paul - White- C. Brown
Formenton - Bishop - Dzingel

Chabot - Zaitsev
Reilly - Zub
Coburn - J. Brown

Gustavsson
Forsberg

Surnuméraires : Anisimov, Brannstrom, Gudbranson