(Genève) Pressée de retirer en Biélorussie le rôle de co-organisateur du championnat du monde masculin de l’année prochaine, la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG) a annoncé qu’une visite de travail à Minsk a été annulée parce que ses deux principaux dirigeants ont été infectés par la COVID-19.

Associated Press

La FIHG a révélé que le président René Fasel et le secrétaire général Horst Lichtner ont tous deux reçu un diagnostic positif au coronavirus avant d’aller rencontrer le président biélorusse Alexander Lukashenko.

Loukachenko a décrit le hockey comme « une idéologie » en Biélorussie et a pratiqué ce sport avec le président russe Vladimir Poutine.

Le dirigeant autoritaire du Biélorussie a été suspendu, lundi, par le CIO des activités olympiques, y compris des Jeux de Tokyo, lors d’une enquête sur les allégations d’athlètes selon lesquelles ils auraient été victimes de discrimination pour avoir protesté contre sa réélection.

Le Comité olympique biélorusse, dirigé par Loukachenko depuis les années 90, semble avoir violé la Charte olympique, a déclaré le CIO.

Le CIO a exhorté les parties prenantes à suivre sa décision de rompre les discussions avec le Biélorussie au sujet de l’organisation d’évènements sportifs et de réunions.

Dans un communiqué mardi, Fasel a évoqué « les problèmes de sécurité qui affectent les préparatifs » des championnats du monde de hockey 2021, qui devraient s’ouvrir en mai en Biélorussie et en Lettonie.

Le gouvernement letton a appelé la FIHG à délocaliser les matchs de Minsk après la victoire contestée de Loukachenko aux élections d’août. Cependant, Fasel a mentionné que la réunion prévue avec Loukachenko était d’explorer « quelles mesures sont prises pour s’assurer que le tournoi peut se dérouler en toute sécurité et en coopération avec les co-hôtes Lettons ».

Fasel, âgé de 70 ans, membre de longue date du CIO, a déclaré que lui et Lichtner « sont tous deux isolés à la maison pour les 10 prochains jours » et aucune date pour reprogrammer cette visite n’a été annoncée.

Vendredi, une réunion en ligne des membres nationaux de la FIHG a été reportée.

Le chef de la fédération biélorusse de hockey, Dmitri Baskov, a également été suspendu par la commission exécutive du CIO.