Le défenseur Noah Juulsen a accepté les termes d’un contrat d’un an avec le Canadien, a annoncé l’équipe ce jeudi matin.

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

Premier choix du Tricolore au repêchage de 2015 (26e au total), Juulsen a peu, ou pas, eu l’occasion de se faire justice depuis son accession aux rangs professionnels. Des maux de tête chroniques lui ont fait rater la grande majorité des deux dernières saisons, et on se demandait même, à un certain point, si sa carrière n’était pas compromise.

De retour en santé, il a accompagné le Canadien dans la « bulle » de Toronto pour les récentes séries éliminatoires, mais il n’a pas joué. Il avait effectué un retour au jeu dans la Ligue américaine, chez le Rocket de Laval, le 11 mars, mais l’expérience n’a duré qu’un match puisque le circuit a mis fin à ses activités en raison de la pandémie de COVID-19.

Deux volets

Le nouveau contrat liant Juulsen au Canadien est à deux volets et est valide pour une seule saison. Il rapportera au défenseur de 23 ans 700 000 $ s’il joue dans la LNH et 125 000 $ s’il joue dans la Ligue américaine.

S’il peut rester en bonne santé, le droitier de 6 pi 2 po et 198 livres sera dans la lutte pour les postes de sixième ou septième défenseurs au prochain camp d’entraînement du Tricolore.

En 44 matchs dans la LNH, répartis entre les saisons 2017-2018 et 2018-2019, il a récolté 8 points, dont 2 buts, et présenté un différentiel de +6.