(New York) La LNH a dévoilé jeudi son protocole en matière d’entraînement dans les installations des équipes au cours de la saison morte, alors que les joueurs continueront à garder la forme pendant la pandémie de la COVID-19.

La Presse Canadienne

Les équipes devront ouvrir leur centre d’entraînement à compter du 15 octobre si un minimum de cinq joueurs en fait la demande. Les équipes peuvent aussi ouvrir leurs installations plus tôt après la conclusion de la finale de la Coupe Stanley, à leur discrétion.

Un maximum de 12 joueurs pourra s’entraîner sur la patinoire en même temps, mais d’autres joueurs pourront être présents ailleurs dans le centre d’entraînement au même moment.

Les restrictions locales en matière de santé publique auront préséance sur ces règles et dicteront les mesures d’isolement à la suite de déplacements. Des tests de dépistage du nouveau coronavirus seront obligatoires pour le personnel désirant se rendre au centre d’entraînement.

Le plan, qui est similaire à celui de la phase 2 du plan de relance de la saison 2019-20, a été développé par la LNH et l’Association des joueurs de la LNH en collaboration avec leurs médecins, ainsi que des épidémiologistes.

Dans son communiqué, la LNH a rappelé qu’aucune date n’a été confirmée concernant le début des camps et de la saison 2020-21.

En conférence de presse avant le début de la finale de la Coupe Stanley, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a évoqué la possibilité que la prochaine campagne commence en janvier, plutôt que le 1er décembre, tel qu’espéré précédemment.