(Edmonton) Bo Horvat a dénoué l’impasse en échappée lors de la prolongation et les Canucks de Vancouver ont vaincu les Blues de St. Louis 4-3, vendredi soir.

Dean Bennett
La Presse canadienne

Horvat a accepté une longue passe de Quinn Hughes et il a glissé la rondelle entre les jambières du gardien Jordan Binnington, moins de six minutes après le début de la période supplémentaire.

Les Canucks ont pris les devants 2-0 dans cette série quarts de finale de l’Association Ouest contre les champions en titre de la coupe Stanley. Le troisième affrontement aura lieu dimanche.

« Je me sens très bien par rapport à mon jeu, mais la chose la plus importante est que ça prend le travail de toute l’équipe pour gagner un match. Nous sommes très efficaces en ce moment, à toutes les positions, a déclaré Horvat. Nous jouons du très bon hockey en ce moment. Nous devons continuer sur cette voie. »

Il s’agissait du deuxième but de la rencontre de Horvat et d’un sixième depuis le début des séries.

Le défenseur des Blues Alex Pietrangelo a indiqué qu’il n’y avait pas de secret pour stopper Horvat.

« Nous devons simplement être plus robustes avec lui à un contre un, a-t-il affirmé. C’est un joueur fort et il patine bien. Nous devons simplement trouver une façon de lui enlever l’espace. Ça devra être un effort d’équipe. »

Elias Pettersson et Tanner Pearson ont aussi enfilé l’aiguille pour les Canucks, qui ont vu Jacob Markstrom réaliser 34 arrêts.

Ryan O’Reilly, Samuel Blais et David Perron ont répliqué pour les Blues. Binnington a repoussé 21 des 25 lancers dirigés vers lui.

Les Canucks ont marqué trois buts en avantage numérique lors de leur victoire de 5-2 au premier match. Ils ont ajouté deux buts avec un joueur en plus et un en désavantage numérique lors de cette rencontre.

« Nous devons trouver une façon de les déranger et lorsque nous avons l’occasion de dégager la rondelle, il faut qu’elle se rende à l’autre bout de la patinoire. Nous ne pouvons pas leur donner plus d’occasions que ce qu’ils ont déjà », a observé O’Reilly.

Les Blues ont été à la remorque dès le début du match.

Horvat a ouvert le pointage de façon spectaculaire en première période, lors d’un désavantage numérique. Il a transporté la rondelle d’un bout à l’autre, il s’est distancé de Brayden Schenn avant de déculotter l’attaquant Jaden Schwartz et Binnington.

Au deuxième engagement, Pearson a inscrit son troisième but des séries, décochant un tir sur réception à la suite d’une passe de Pettersson.

Les Blues ont réduit l’écart en avantage numérique alors qu’il restait un peu plus d’une minute à écouler en deuxième période. O’Reilly, qui était installé près du filet des Canucks, a accepté une remise de Perron et il a fait bouger les cordages.

Pettersson a redonné une avance de deux buts aux Canucks lors d’un avantage numérique, au troisième vingt, mais les Blues n’ont pas baissé les bras.

Blais a d’abord saisi le disque à la suite d’un revirement et il a effectué une belle feinte du revers pour tromper la vigilance de Markstrom. Alors qu’il restait moins de sept secondes à jouer au match, Pietrangelo a décoché un tir de la pointe que Perron a fait dévier derrière Markstrom.