(Toronto) Depuis le début du camp, la Ligue nationale demande aux équipes de demeurer floues sur les causes des absences des joueurs. En anglais, l’expression « unfit to practice » (incapable de s’entraîner) est devenue le nouveau passe-partout des entraîneurs.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Mais Charles Hudon était le seul absent de l’entraînement matinal de mardi, en prévision du match du Canadien contre les Maple Leafs de Toronto. Et Claude Julien a fait preuve de transparence, plutôt que de se réfugier derrière la politique de la LNH.

« Charles sera avec nous aujourd’hui. Une petite erreur de parcours, rien de sérieux, a indiqué l’entraîneur-chef du Canadien, en visioconférence, mercredi.

« Il n’a eu aucune punition de ce côté-là, pour ceux qui pensent qu’il n’a pas joué hier à cause de ça. J’ai été clair. On avait l’intention de voir [Alex] Belzile jouer, ce qu’on n’a pas pu voir à part deux présences. Charles est bien, il sera avec nous aujourd’hui. Aucune situation plus que le fait qu’il a manqué l’entraînement matinal. »

Selon ce qu’il a été permis d’apprendre, Hudon aurait simplement manqué la navette qui mène les joueurs de l’hôtel vers l’aréna. La séance de mardi était prévue pour 9 h 15, et l’aréna d’entraînement est situé en banlieue, à une quinzaine de minutes de route (sans congestion sur les routes) de l’hôtel où séjourne le Tricolore.

À cause de la bulle, pas d'autre moyen que la navette

La particularité de la bulle fait aussi en sorte qu’un joueur qui rate la navette n’a aucun autre recours pour se rendre à l’aréna, en raison des obligations auxquelles les joueurs sont soumis pour rester dans la bulle. Bref, pas le droit de sauter dans un taxi parce que l’autobus vient de partir…

« La Ligue fournira tous les moyens de transport aux joueurs dans la zone sécurisée. Les personnes dans la zone sécurisée ne sont pas autorisées à prendre aucun autre moyen de transport à moins d’avoir l’approbation du directeur médical de l’événement », lit-on dans le protocole destiné aux joueurs.

Hudon était de retour avec le Canadien cette saison après avoir signé un contrat d’un an l’été dernier. L’Almatois a partagé son temps entre Laval, où il a inscrit 27 buts et 8 passes en 46 matchs, et Montréal, où il a amassé un but et une aide en 15 rencontres. Au cours des deux dernières semaines, il s’est surtout entraîné dans un trio de réservistes.

Il deviendra joueur autonome avec compensation au terme de la présente saison.