(New York) La Ligue nationale de hockey a indiqué lundi qu’aucun joueur n’avait subi un test positif de détection de la COVID-19 lors de la dernière semaine du camp estival.

La Presse canadienne

Par communiqué, le circuit Bettman a dévoilé qu’entre les 18 et 25 juillet, il a fait passer 4256 tests à plus de 800 joueurs.

La LNH a rapporté deux cas positifs datant du 13 juillet, date d’ouverture de la phase 3 de son plan de relance, et ce jusqu’au 17 juillet. Au total, 6874 tests ont été effectués durant cette troisième phase.

Ses 24 équipes toujours en activité sont entrées dans les zones sécurisées des villes-pôles d’Edmonton et Toronto dimanche, afin d’amorcer la phase 4 du plan de relance.

Chaque club disputera un match préparatoire entre mardi et jeudi, avant que les séries de qualifications au meilleur de cinq rencontres ne commencent, samedi.

La LNH avait suspendu ses activités le 12 mars en raison de la pandémie de coronavirus.