Le multimilliardaire Jeff Bezos a annoncé jeudi que son entreprise, Amazon, avait acheté les droits pour le nom de l’aréna de la future équipe de Seattle dans la LNH.

La Presse

Cependant, il ne l’a pas fait pour simplement renommer l’historique KeyArena l’Amazon Arena. Plutôt, il renommera l’enceinte le Climate Pledge Arena (traduction libre : l’Aréna de l’engagement au nom de l’environnement).

PHOTO TIRÉE DE TWITTER

Jeff Bezos renommera l’enceinte le Climate Pledge Arena.

« Cela servira de rappel récurrent de l’urgence d’agir au nom de l’environnement, a dit Bezos sur son compte Instagram. Ce sera le premier aréna certifié sans émission de carbone au monde, et qui ne générera aucun déchet provenant de ses opérations. L’aréna réutilisera aussi l’eau de la pluie pour créer la glace la plus verte de la LNH. »

Seattle, située dans l’État de Washington, a mis de l’avant plusieurs mesures environnementales et pour le développement durable au cours des dernières années. Elle est par exemple devenue la première grande ville américaine à bannir les pailles et les couverts en plastique. En 2005, la Seattle City Light a aussi été la première compagnie d’électricité aux États-Unis à présenter un bilan neutre pour son effet sur le climat. D’ailleurs, environ 90 % de Seattle utilise l’hydroélectricité.

L’initiative Climate Pledge a été créée en septembre 2019 par Amazon et Global Optimism. Il s’agit d’un engagement à rencontrer les cibles de l’accord de Paris 10 ans plus tôt. Ainsi, tous les signataires du Climate Pledge s’engagent à ce que leurs entreprises soient carboneutres d’ici 2040.