Artturi Lehkonen: «Je peux faire beaucoup mieux»

La dernière saison d'Artturi Lehkonen a été marquée... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La dernière saison d'Artturi Lehkonen a été marquée par une disette de 29 matchs sans marquer.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne

Conscients qu'il est toujours possible de faire mieux, Joel Armia et Artturi Lehkonen ont tous deux exprimé un désir de contribuer un peu plus aux succès du Canadien de Montréal la saison prochaine.

Après avoir signé chacun une nouvelle entente de deux saisons avec le Canadien jeudi, les deux attaquants finlandais ont affirmé être heureux de prolonger leur aventure avec l'équipe. Et ils savent qu'une bonne production lors des prochaines campagnes sera payante lors des prochaines négociations de contrat.

Armia, qui est âgé de 26 ans, a établi un sommet personnel la saison dernière avec 13 buts. Il a aussi marqué ses deux premiers filets en avantage numérique dans la LNH. Il a toutefois laissé plusieurs amateurs sur leur faim, alors qu'il a manqué de finition autour du filet adverse.

De son côté, Lehkonen, 24 ans, a accumulé 11 buts et 31 points, mais sa campagne a été marquée par une disette de 29 rencontres sans toucher la cible.

«Je n'étais pas heureux avec ma production, avec mon nombre de buts à la fin de la saison, a dit Lehkonen vendredi lors d'une conférence téléphonique. Je sais que je peux faire beaucoup mieux à ce niveau.»

Armia a noté que l'objectif est toujours de s'améliorer d'année en année. Il a indiqué ne pas avoir changé son programme estival, sauf «peut-être que je suis retourné sur la glace un peu plus tôt». Selon lui, le travail à faire n'est pas au niveau physique, mais plutôt psychologique.

«Quand vous obtenez une occasion, vous devez avoir la conviction que vous allez marquer, a-t-il affirmé. Vous devez être prêts chaque fois que vous obtenez une occasion. C'est quelque chose à laquelle je pense un peu plus cet été.»

D'un point de vue global, Armia et Lehkonen ont répété que l'objectif du Canadien était de participer aux séries en 2019-20.

«Nous étions sur le bon chemin la saison dernière et nous sommes passés très près d'y arriver, a rappelé Armia. Nous devons enchaîner et faire un peu mieux.»

Lehkonen a admis qu'il «aurait été heureux» si le Tricolore avait été en mesure de mettre la main sur son compatriote Sebastian Aho grâce à son offre hostile. Il était aussi déçu de voir partir Andrew Shaw, échangé aux Blackhawks de Chicago le 30 juin.

«Je lui ai parlé un peu. C'est dommage de le voir partir, a admis Lehkonen au sujet de Shaw. C'est la réalité du hockey. Vous allez parfois voir vos amis partir. J'ai hâte de jouer contre lui. Ça devrait être amusant!»

Lehkonen devra attendre au 15 janvier avant d'avoir l'occasion de croiser Shaw sur la patinoire. Le Canadien en sera à son 48e match de la campagne. D'ici là, Lehkonen et Armia espéreront sûrement être déjà en voie de fracasser des sommets personnels à l'attaque.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer