(Columbus) Sergei Bobrovsky a effectué 36 arrêts, Matt Duchene a encore fait mouche et les Blue Jackets de Columbus ont vaincu les Bruins de Boston 2-1, mardi, lors du troisième match de leur série demi-finale de l’Association de l’Est.

La Presse canadienne

Les Blue Jackets mènent donc la série 2-1. Le match no 4 sera présenté jeudi, à Columbus.

Boone Jenner a aussi marqué son premier but des séries pour les Blue Jackets.

Jake DeBrusk a fourni la réplique des Bruins, alors que Tuukka Rask a repoussé 32 lancers.

Duchene a marqué l’éventuel but vainqueur en avantage numérique à 12 : 42 du deuxième tiers. Rask a stoppé les lancers de Cam Atkinson et Nick Foligno, mais a cédé sur la tentative de Duchene.

Il s’agissait pour Duchene d’un cinquième but et d’un neuvième point en sept parties depuis le début des séries.

Le but des Bruins dans la dernière minute du deuxième vingt a été le résultat d’un peu de chance et a été la seule tache au dossier de Bobrovsky, qui a continué sur sa brillante lancée en séries éliminatoires.

Bobrovsky a repoussé les assauts des Bruins tôt en deuxième période, incluant un arrêt acrobatique quand il a balayé le disque hors de danger alors qu'il était sur la ligne des buts. Les Bruins ont aussi remplacé Rask par un attaquant supplémentaire avec 2 : 11 à écouler en fin de match, mais ils n’ont pas été en mesure de déjouer Bobrovsky.

« Je crois que nous nous sommes tenu les coudes serrés en troisième période, a dit Bobrovsky. Sans surprise, ils ont tout donné, mais nous avons travaillé les uns pour les autres et nous avons été récompensés. »

Le défenseur des Bruins Brandon Carlo a prédit que l’ancien lauréat du trophée Vézina ne sera pas en mesure de maintenir la cadence.

« Les arrêts qu’il réussit sur les retours sont impressionnants, mais il va éventuellement craquer, a dit Carlo. J’ai confiance que nous allons bientôt le battre. Il faut lui donner crédit ce soir, mais je ne crois pas qu’il pourra continuer éternellement à jouer comme ça. »

Les Blue Jackets avaient effacé deux déficits avant de remporter le match no 2 en prolongation, samedi à Boston, mais ils n’ont jamais tiré de l’arrière lors de la troisième rencontre. Il y a eu quelques bons coups d’épaule, mais la partie a été moins animée que les deux premières entre les deux équipes.

Les locaux ont frappé tard en première période quand Jenner, qui traversait l’enclave, a battu Rask du côté de la mitaine.

Le capitaine des Bruins Zdeno Chara était au cachot pour bâton élevé quand Duchene a creusé l’écart en deuxième période.

Les Bruins ont rendu les choses intéressantes avec 40 secondes à faire au deuxième vingt quand la rondelle a glissé derrière la ligne des buts après une mêlée autour de Bobrovsky. Les arbitres ont d’abord dit que le but n’était pas bon, mais les reprises ont démontré que la rondelle a poursuivi son chemin jusque dans l’objectif et DeBrusk a été crédité du but.

La plus belle occasion des Bruins de créer l’égalité est survenue avec un peu moins de neuf minutes à faire, quand David Savard a été puni pour avoir fait trébucher. Cependant, Patrice Bergeron a été chassé à son tour pour avoir fait trébucher 16 secondes plus tard, annulant l’avantage numérique des siens.