Mikko Koivu ne devrait pas participer au match de ce soir, mais le capitaine du Wild a évité le pire. Koivu s'est blessé à la suite d'une collision genou contre genou avec Mark Giordano, qui a été suspendu deux matchs pour son geste. Le Wild craignait une absence à plus long terme pour Koivu, mais l'entraîneur-chef Bruce Boudreau a indiqué hier que l'attaquant était réévalué sur une base quotidienne. Hier, Koivu s'est entraîné en gymnase, mais pas sur la patinoire.

Mis à jour le 11 déc. 2018
GUILLAUME LEFRANÇOIS LA PRESSE

***

BOUDREAU CHOQUÉ 

Bruce Boudreau était d'humeur massacrante, hier. Ses joueurs y ont goûté en étant conviés à plusieurs exercices exténuants de patinage, en début et en fin de séance. Et les médias, eux, ont eu droit à des réponses courtes dénuées de longues explications. Le Wild s'est fait rosser 7-2 par les Oilers d'Edmonton vendredi et l'équipe serait exclue des séries éliminatoires si elles commençaient aujourd'hui. « Si les gars ne sont pas prêts à travailler fort après une défaite de 7-2, on a des problèmes, a déclaré Boudreau. On a perdu cinq de nos six derniers matchs, mais c'est la première fois qu'on se fait battre d'une telle façon. J'espère que ce sera un signal d'alarme pour nos joueurs. »

***

LA BÊTE NOIRE

On ne sait pas si ça l'aidera à retrouver le droit chemin, mais le Wild a le numéro du Canadien depuis quelques années. Le Wild a en effet enlevé ses sept derniers duels contre le CH. Les trois derniers : des bastonnades de 3-0, 6-3 et 7-1. L'ancienne gloire du Canadien Devan Dubnyk affiche conséquemment des statistiques enviables contre Montréal : fiche de 7-1-1, moyenne de 2,21 et efficacité de ,929. Dubnyk a toutefois été envoyé aux douches après huit minutes, dimanche, victime de trois buts sur six tirs. Boudreau n'a pas voulu confirmer l'identité de son gardien pour ce soir.