Le Canadien a tenu un entraînement intéressant ce matin, surtout en raison des petits brins de nouveautés à droite et à gauche.

Mis à jour le 28 sept. 2018
Jean-François Tremblay LA PRESSE

Première information qui vient changer la dynamique: David Schlemko est blessé au genou. C'est arrivé mercredi contre les Maple Leafs de Toronto et il sera absent pour environ six semaines, selon Claude Julien.

Une autre tuile qui s'abat sur Schlemko, véritable paratonnerre. Seulement la saison dernière, il a raté 25 matchs en raison d'une blessure à une main, deux autres pour un virus, puis 12 autres vers la fin pour une blessure au haut du corps.

Cette fois, il connaissait un camp honnête. Claude Julien avait même dit après le match contre les Capitals, à Québec, qu'il commençait à «montrer ses vraies couleurs». Voilà que tout est à refaire pour Schlemko, et que Julien doit retourner à la table à dessin.

Premier changement à noter à la ligne bleue: Victor Mete et Noah Juulsen étaient séparés, après un camp à briller ensemble. Mete était à la gauche de Jeff Petry, et Juulsen à la droite de Mike Reilly.

À la défense, on surveillera aussi le duo québécois formé de Xavier Ouellet et Simon Després. L'idée de les réunir n'est pas mauvaise, puisque les deux se battent encore pour leur place dans la formation. Ils donneront tout s'ils sont dans la formation demain contre les Sénateurs à Ottawa.

«Tu veux évaluer le joueur comme un individu, pas un contre l'autre parce qu'ils sont ensemble, a expliqué Julien. Il y a de grosses chances pour qu'on les voie demain. Il faut clarifier certaines choses avant le début de la saison.»

À l'attaque

Aussi, l'émergence de Jesperi Kotkaniemi lui a valu une place entre Jonathan Drouin et Joel Armia à l'entraînement. En conséquence, Max Domi, toujours sous le coup d'une suspension, s'est retrouvé au centre de Paul Byron et Artturi Lehkonen.

À noter: Max Domi est encore au centre, ce qui pousse pour l'instant Michael Peca (ou Tomas Plekanec, mais ce serait un choc) à l'extérieur des quatre trios réguliers.

«C'est facile de s'adapter à l'aile, c'est plus difficile de passer au centre, a dit l'entraîneur au sujet de l'utilisation de Domi à l'entraînement. Peut-il jouer à l'aile? Absolument. Il est comme Drouin, il peut jouer au centre et à l'aile. Peut-être au début de l'été, les gens pensaient qu'on n'avait rien sous la main, mais en fait, on a beaucoup sous la main. Pour les positions, qui sera au centre, à l'aile, on a plusieurs options. Quand tu regardes qui il reste, il y aura des décisions difficiles, aussi en raison du ballottage.»

C'est un fait que pour l'instant, tous les joueurs encore avec l'équipe (sauf Charlie Lindgren et Kotkaniemi) doivent passer par le ballottage.

L'entraînement du jour a aussi donné lieu à de longues sessions d'unités spéciales. Claude Julien n'a certainement pas aimé voir le Canadien accorder deux buts en désavantage numérique... et en avantage numérique!

«Ce qu'on a vu l'autre soir ne fait pas partie de la bonne philosophie. C'est pour ça qu'on s'est entraînés sur les unités spéciales. On a passé plus de temps sur ces aspects. On a l'impression que pour le 5 contre 5, on s'en va dans la bonne direction. On va continuer demain, on a de la vidéo. C'est un aspect de notre jeu qui va être important surtout avec un début de saison à Toronto et Pittsburgh, deux équipes qui ont de bons avantages numériques.»

Participez à notre pool de hockey

__________________________________________________

La formation ce matin

Tatar - Danault - Gallagher

Drouin - Kotkaniemi - Armia

Byron - Domi - Lehkonen

Chaput - Plekanec - Scherbak

De la Rose - Peca - Hudon

Agostino

- - -

Mete - Petry

Reilly - Juulsen

Alzner - Benn

Ouellet - Després

- - -

Price

Niemi

Lindgren