Source ID:; App Source:

Le repêchage simulé de Marc Antoine Godin

Nathan MacKinnon sera repêché au tout premier rang... (Photo : Todd Korol, archives Reuters)

Agrandir

Nathan MacKinnon sera repêché au tout premier rang dimanche par l'Avalanche du Colorado, selon Marc Antoine Godin.

Photo : Todd Korol, archives Reuters

1. Colorado

Nathan MacKinnon (C)

L'Avalanche a ouvert son jeu étrangement tôt en avouant sa préférence pour lui. La présence des centres Duchene, Stastny et O'Reilly ne l'embête pas. Patrick Roy (qui a souvent vu MacKinnon dans le junior) voudra axer son jeu sur l'offensive et entend utiliser le jeune prodige comme troisième centre.

2. Floride

Seth Jones (D)

Dale Tallon s'attendait peut-être à devoir choisir entre MacKinnon et Drouin, mais la décision de l'Avalanche le force à revoir ses plans. Les Panthers n'ont pas de défenseur ayant la vision du jeu, le sens du hockey et le coup de patin de Jones. Avec à la clé une charpente de 6'5 et 225 livres qui fait rêver.

3. Tampa Bay

Jonathan Drouin (AG)

La sélection de Drouin ne va pas de soi, car le Lightning, dit-on, aimerait grossir son équipe. Ils auront hésité longtemps avec Nichushkin et surtout Barkov. Or, les exceptionnelles qualités de passeur de Drouin laissent présager tout un tandem dans le futur avec Steven Stamkos.

4. Nashville

Aleksander Barkov (C)

Les Predators peuvent repêcher ici l'attaquant le plus talentueux de leur histoire. Hors de question qu'ils se risquent avec Nichushkin après l'épisode Radulov. Barkov a tout brûlé en Ligue de Finlande à l'âge de 17 ans. Fabricant de jeu calme et joueur de finesse au gabarit imposant.

5. Caroline

Elias Lindholm (C)

« Son style me fait penser à celui de Peter Forsberg », suggère un recruteur de l'Est. En Suède, Lindholm s'est taillé une place sur le deuxième trio de l'équipe championne en titre et a récolté 30 points en 48 matchs. Habiletés offensives indéniables. Courageux et ne donne jamais dans les demi-mesures.

6. Calgary

Sean Monahan (C)

Les Flames l'enlignaient depuis longtemps. On dit que Bob Hartley l'a vu plusieurs fois et l'a adoré. Un centre offensif très créatif qui a mangé son pain noir avec les 67's d'Ottawa. « Il a joué pour un club de cul toute l'année et il performait soir après soir, nous a dit un recruteur. C'est un vrai. »

7. Edmonton

Valeri Nichushkin (AG)

Est-ce donc là qu'aboutira cet attaquant de puissance qui pourrait bien être le joueur le plus talentueux de tout ce repêchage ? Son caractère mystérieux est loin d'avoir enchanté tout le monde aux tests combinés de la LNH. Mais quelle explosion sur patins, quelle puissance !

8. Buffalo

Darnell Nurse (D)

Pas étonnant que les Sabres souhaitent améliorer leur rang. S'ils espèrent un attaquant élite, ils seront partis au huitième rang. Ils peuvent toutefois se rabattre sur Nurse, un défenseur très mobile et dominant physiquement qui excelle dans sa zone. Son jeu offensif n'a pas fini de se développer.

9. New Jersey

Max Domi (C)

Le fils de Tie Domi n'a que sa petite stature pour décourager certains dépisteurs. Mais il est l'attaquant le plus doué encore disponible et les Devils en ont cruellement besoin. Travaillant et opportuniste, il a récolté une moyenne de deux points par match en séries même s'il était étroitement surveillé.

10. Dallas

Bo Horvat (C)

Le coéquipier de Domi à London n'a peut-être pas les atouts offensifs de ce dernier, mais tout le monde voit en lui un futur capitaine. Le joueur par excellence des séries dans la Ligue de l'Ontario a multiplié les buts opportuns, il excelle en défense et au cercle des mises en jeu. Un choix sûr.

11. Philadelphie

Rasmus Ristolainen (D)

Permet aux Flyers d'ajouter un défenseur offensif tout en contentant leur penchant pour les gros gabarits. De style Mini-Wheats avec son côté givré et son côté nutritif : tantôt robuste, tantôt versé à l'attaque. Il a affiché en Finlande des statistiques comparables à celles de Joni Pitkanen au même âge.

12. Phoenix

Frédérik Gauthier (C)

Craig Button le compare à Keith Primeau, mais d'autres disent que « bien qu'il soit compétitif, il ne joue pas agressif. C'est un gars propre. » Gauthier (6'5 et 215 livres) a une bonne vision du jeu et un certain talent offensif, mais surtout une maturité défensive hors du commun. Plus Handzus que Primeau alors ?

13. Winnipeg

Hunter Shinkaruk (AG-C)

Génère de l'attaque en utilisant sa vitesse et son lancer dévastateur. À 5'10, il trouve les espaces libres et sa gâchette rapide fait le reste. Mais on a dit du capitaine de Medicine Hat que son niveau de compétition avait étonnamment chuté entre la première et la deuxième ronde des séries.

14. Columbus

Curtis Lazar (C)

Un peu comme Bo Horvat, le centre des Oil Kings a marqué des buts déterminants en séries et fait montre de beaucoup de caractère. Éthique de travail. Très bon patineur. Ne recule pas même s'il n'est pas le plus gros. Fonce au filet, bon défensivement. Pas le plus imaginatif en attaque.

15. Islanders de NY

Anthony Mantha (AD)

Le grand ailier droit des Foreurs de Val-d'Or a été le seul marqueur de 50 buts cette saison dans la LHJMQ. « La seule raison pour laquelle il n'est pas considéré comme un top 5 potentiel, c'est à cause des doutes par rapport à son intensité et sa détermination », nous a dit un recruteur.

16. Buffalo

Alexander Wennberg (C)

Wennberg a inscrit 14 buts et 32 points en 46 matchs avec Djurgardens, où il était le plus jeune joueur. A le potentiel pour pivoter un deuxième trio mais, au pis aller, ses atouts défensifs lui garantiront une place sur une troisième unité. Excellent patineur. L'un des joueurs les plus âgés du repêchage.

17. Ottawa

Zachary Fucale (G)

« MacKinnon et Drouin sont les vedettes à Halifax, mais Fucale est la force tranquille de l'équipe », décrit un dépisteur. Fucale est un gardien au style papillon compact. Il se distingue par ses intangibles : maturité et belle combinaison de calme et de compétitivité. Était déjà numéro un dans le junior à 16 ans.

18. Detroit

Mirco Mueller (D)

Le Suisse a excellé tant au Mondial junior que chez les Silvertips d'Everett, où il a profité de l'absence de Ryan Murray pour accroître son rôle. Bien qu'on juge son potentiel offensif comme étant limité, sa mobilité, son positionnement, son intelligence du jeu et son jeu physique le rendent très attrayant.

19. Columbus

Nikita Zadorov (D)

Spécimen physique de 6'5 qui a de bons atouts dans son jeu défensif et dont le coup de patin agile pourrait lui servir dans la relance de l'attaque. Le Moscovite d'origine a toutefois été l'un des derniers joueurs retranchés en vue du Championnat mondial junior.

20. San Jose

Samuel Morin (D)

Le colosse de 6'7 de l'Océanic a vu sa cote monter à partir du Championnat U-18. À la fois intimidant, dominant dans sa zone et doté d'un puissant tir frappé. « Son potentiel est illimité, dit un dépisteur. Les arrières de ce gabarit ne courent pas les rues. Il a le côté abrasif qu'on recherche. »

21. Toronto

Valentin Zykov (AG)

À Baie-Comeau, Zykov a développé ses aptitudes offensives à la vitesse grand V. Était-ce une année atypique ou le début d'une courbe de progression qui fera de lui l'une des belles prises de ce repêchage ? Travailleur acharné avec de belles aptitudes avec la rondelle, mais doit améliorer son patin.

22. Calgary

Ryan Pulock (D)

Voilà un joueur dont la cote a légèrement baissé cette saison parce qu'il n'a pas progressé au même rythme que d'autres défenseurs. À sa décharge, il a été blessé. Il reste que Morrissey a peut-être le meilleur lancer frappé dans ce repêchage. Bon en attaque, il connaît des ratées en défensive.

23. Washington

Adam Erne (AG)

Si les Remparts s'attendaient à ce que l'attaquant de puissance transporte l'équipe à 17 ans, ils ont dû être déçus. Erne n'a peut-être pas toujours travaillé fort, mais on dit qu'il ressentait beaucoup la pression de produire. Ses atouts ne font pas de doute. Il peut aider dans plusieurs départements.

24. Vancouver

Josh Morrissey (D)

Cela fait deux ans qu'il récolte les meilleures statistiques parmi les défenseurs des Raiders de Prince Albert. Même s'il n'est pas très gros, il distribue de grosses mises en échec. Or, il se fait souvent dominer dans sa zone à cause de son petit gabarit. Un risque qu'il ne soit qu'un spécialiste de l'avantage numérique.

25. Montréal

Kerby Rychel (AG)

L'ailier gauche des Spitfires de Windsor vient d'enfiler une deuxième saison de plus de 40 buts avec un club démuni. Son désir de gagner, sa touche offensive et son implication physique répondent très bien à ce que recherche le Tricolore. Ne lui manque qu'un peu de constance, nous dit un recruteur.

26. Anaheim

Andre Burakowsky (AG)

Se distingue par sa vitesse et sa créativité en possession de la rondelle, mais a connu une mauvaise saison dans la Ligue élite de Suède. Un peu comme Sebastian Collberg l'an passé, a été à son mieux quand il était confronté à des joueurs de son âge. On s'attend à ce qu'il vienne jouer au Canada l'an prochain.

27. Columbus

Ian McCoshen (D)

Le défenseur américain a évolué dans la USHL cette année et sera à Boston College l'an prochain. Bouffeur de minutes, il joue un style défensif complet, mais son sens du hockey va aussi lui permettre d'aider à l'attaque. Son style rappelle celui de Ryan McDonagh.

28. Calgary

Michael McCarron (AD)

Avec trois choix de première ronde, les Flames peuvent prendre des risques. En voici un qui est calculé. Ce mastodonte de 6'5 et 229 livres est un peu le Lucic de cette cuvée. Joueur très robuste qui a amélioré son coup de patin et son maniement de rondelle au sein du programme de développement américain.

29. Dallas

Morgan Klimchuk (AG)

À sa deuxième saison dans la Ligue de l'Ouest, il a plus que doublé sa production, inscrivant près de 20 % des buts des Pats de Regina. Klimchuk a également terminé deuxième marqueur de l'équipe canadienne au Championnat U-18. Bon travailleur en coin de patinoire et devant le filet.

30. Chicago

Robert Hagg (D)

Même si les champions de la Coupe Stanley ont surtout besoin d'un gardien dans leur pépinière, on les verrait bien choisir le capitaine de l'équipe junior de MoDo, en Suède. Hagg a fait le saut avec le grand club après avoir récolté 24 points en 28 matchs. Joueur intelligent qui transporte bien la rondelle.

31. Floride

Ryan Hartman (AD-C)

S'est déniché une place au sein du premier trio dès sa saison recrue à Plymouth dans la Ligue de l'Ontario. Il n'est pas grand (5'11), mais il est excessivement combatif et n'hésitera pas à jeter les gants. A joué en dépit d'une blessure à l'épaule en fin de saison. Une peste capable de marquer des buts.

32. Colorado

Chris Bigras (D)

Certains le considèrent comme un premier choix potentiel en raison de son style fiable et sans flafla. Bon patineur qui prend toujours les bonnes décisions, très travaillant et bon leader à Owen Sound. Même s'il est parfois surmené physiquement, il est parmi les meilleurs en termes d'intelligence du jeu.

33. Tampa Bay

Steven Santini (D)

A été nommé le défenseur par excellence au U-18 sans même récolter un point. C'est dire à quel point il excelle à neutraliser l'adversaire. Défenseur puissant qui utilise son physique pour nettoyer le devant du filet et appliquer de bonnes mises en échec. Ne se fait pas prendre hors position.

34. Montréal

Émile Poirier (AG)

Le premier marqueur des Olympiques (32 buts et 70 points en 65 matchs) est doté d'une bonne vision du jeu, d'une deuxième vitesse déconcertante et d'un bon instinct compétitif. « Il est plus offensif que Frédérik Gauthier, mais son sens du hockey est peut-être un peu plus hésitant », note un recruteur.

35. Caroline

Jacob De la Rose (AG-C)

Le capitaine de l'équipe suédoise aux Championnats U-18 possède un gabarit qui sert son travail acharné. Apporte beaucoup de polyvalence par son style efficace dans les deux sens de la patinoire. Redoutable en échec avant. L'étendue de ses qualités offensives est encore incertaine.

36. Montréal

Laurent Dauphin (C)

A tiré profit des occasions qui s'offraient à lui, tant au U-18 qu'au match des meilleurs espoirs de la LCH. Éthique de travail, bons instincts, leadership. Il a amélioré son patin, mais doit absolument prendre du coffre. « L'année de son repêchage, Patrice Bergeron n'était pas plus gros », rappelle un recruteur.

À surveiller aussi : Nicolas Petan (C), Madison Bowey (D), Eric Comrie (G), William Carrier (AG)




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer