• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Visières obligatoires et dégagements hybrides entérinés par les DG 
Source ID:; App Source:

Visières obligatoires et dégagements hybrides entérinés par les DG

En réunion à Boston, les directeurs généraux de la LNH ont adopté à l'unanimité... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

(Boston) En réunion à Boston, les directeurs généraux de la LNH ont adopté à l'unanimité les propositions que leur a soumis le comité de compétition. La plus importante mesure touche le port de la visière, qui deviendra obligatoire pour tous les nouveaux joueurs qui entrent dans la ligue à compter de la saison prochaine.

Une mesure qui doit toutefois obtenir l'aval du bureau des gouverneurs, qui se réunira le 27 juin à New York.

«La sécurité des joueurs est importante, a insisté le DG du Canadien Marc Bergevin. On ne veut pas changer la game, mais il faut que les jeunes se protègent. Les choses ont changé depuis que j'ai cessé de jouer et c'est important qu'on soutienne la direction dans laquelle les choses vont.»

Les dégagements hybrides ont aussi été approuvés par les DG et seront mis à l'essai lors des matchs préparatoires cet automne. Certains éléments demeurent à clarifier - entre autres l'endroit où le juge de ligne devra déterminer s'il siffle ou s'il laisse le jeu se poursuivre - mais la notion de base demeure la même: un dégagement serait refusé à la discrétion du juge de ligne selon la position des joueurs en poursuite de la rondelle. En sifflant plus tôt, il pourrait empêcher des jeux dangereux contre la bande, comme celui qui a causé une blessure à l'épaule à Brandon Prust lors d'un match à Tampa Bay.

«On ne sait pas encore comment ça va se régler, mais si ça peut permettre d'éviter des blessures comme celle dont Brandon a été victime, ce serait important pour nous», a convenu Bergevin.

Si l'expérience en matchs préparatoires est concluante, les dégagements hybrides pourraient être mis en vigueur dès l'ouverture de la campagne 2013-14.

Parmi les autres recommandations ayant obtenu l'aval des directeurs généraux, notons la profondeur des filets qui sera réduite de quatre pouces pour donner plus d'espace derrière le but, et le recours à la reprise vidéo lors des doubles mineures pour bâton élevé.

Ces mesures doivent être elles aussi entérinées par le bureau des gouverneurs.

Par ailleurs, si tout le monde aimerait s'attaquer aux punitions pour réaction exagérée, trop de zones grises persistent pour que des décisions soient prises dès maintenant.

Quant à l'équipement des gardiens, il sera révisé après la mise sur pied d'un sous-comité sur l'équipement au cours du prochain mois.

Bergevin évalue ses options

Marc Bergevin explore autant la possibilité d'améliorer son rang en vue du repêchage que de monnayer son premier choix. C'est qu'a confirmé le directeur général du Canadien en marge de la rencontre des DG, mercredi à Boston.

«On peut monter un peu ou descendre un peu», s'est-il limité à dire, ajoutant que des discussions avaient déjà eu lieu en ce sens avec ses homologues.

La préparation en vue du repêchage a quelque peu forcé Bergevin à reléguer à l'arrière-plan certains autres dossiers. Ainsi, même s'il a commencé à rencontrer certains candidats pour combler le poste d'entraîneur des gardiens, le processus risque de se poursuivre au-delà du repêchage, et même de l'ouverture du marché des joueurs autonomes le 5 juillet.

«Rien ne presse», a-t-il noté.

De la même façon, Bergevin n'a pas pris de décision finale quant au retour de certains joueurs qui sont présentement sans contrat, dont les vétérans Colby Armstrong et Jeff Halpern.

« C'est une question de timing et nous avons encore du temps », a-t-il précisé.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer