Source ID:383171; App Source:cedromItem

Des mises en échec dissuasives?

Avant d'affronter les Bruins, les Blackhawks ont eu une autre formation robuste... (Photo Jim Young, Reuters)

Agrandir

Photo Jim Young, Reuters

Avant d'affronter les Bruins, les Blackhawks ont eu une autre formation robuste sur leur route lors de leur série contre les Kings de Los Angeles.

Les officiels mineurs à Chicago ont beau être généreux dans le nombre de mises en échec qu'ils attribuent, les 50 administrées par les Bruins samedi soir ne sont pas passées inaperçues.

Joel Quenneville a pris bien des détours pour éviter d'admettre que les Hawks avaient été embêtés. «Ne pas être dissuadé de patiner vers le filet ou vers la rondelle est quelque chose dont on va devoir parler, a dit l'entraîneur-chef. On ne doit pas se laisser distraire par le fait que l'adversaire frappe plus que nous et commencer à croire que ça peut faire une différence.»

Quenneville juge-t-il que ses hommes ont été dissuadés samedi? «Non, mais j'ai trouvé qu'on avait cessé de bouger.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer