Source ID:news·20120606·LA·0097; App Source:cedromItem

Mike Yeo: «J'ai tellement appris de lui!»

L'entraîneur-chef du Wild du Minnesota, Mike Yeo (à... (Photo: Getty Images)

Agrandir

L'entraîneur-chef du Wild du Minnesota, Mike Yeo (à droite), a été l'adjoint de Michel Therrien avec les Penguins de Pittsburgh.

Photo: Getty Images

«Il est probablement l'un des entraîneurs les plus sous-estimés du milieu, et sans lui, je ne serais pas un entraîneur en chef dans la Ligue nationale aujourd'hui...»

Celui qui vante ainsi Michel Therrien n'est ni un copain francophone ni un membre de la vieille garde de Therrien. Il s'agit au contraire d'une des vedettes montantes chez les jeunes entraîneurs de la LNH: Mike Yeo, entraîneur en chef du Wild du Minnesota.

«J'ai été surpris, a-t-il dit lorsqu'on lui a demandé de réagir à l'embauche de Michel Therrien par le Canadien. Pas surpris qu'il se soit trouvé un job, mais surpris que ça ait pris autant de temps avant qu'on ne l'embauche de nouveau.»

Yeo a commencé sa carrière chez les professionnels à titre d'adjoint à Michel Therrien dans la Ligue américaine. Il l'a suivi dans la LNH, puis est demeuré avec les Penguins sous Dan Bylsma, avant d'être embauché par le Wild il y a un an.

«J'ai été chanceux de l'avoir comme mentor, a poursuivi Yeo au bout du fil. J'ai tellement appris de lui! C'est un entraîneur qui ne reçoit pas tout le crédit qu'il mérite pour ses talents de tacticien. Il a transformé l'organisation des Penguins, il a donné une structure à cette équipe et il a changé complètement la culture qui y régnait. Il est non seulement sous-estimé sur le plan tactique, mais aussi pour ses capacités de pédagogue. Et la plupart des gens connaissent ses grandes qualités de motivateur.»

Sous l'autorité de Therrien, Yeo a aussi appris à bien gérer un banc. «C'est une autre de ses grandes forces. Il ne se contente pas d'envoyer ses trios successivement, d'une façon machinale. Il sait reconnaître ceux qui jouent un bon match un soir et augmente leur temps de jeu. Il envoie aussi les bons joueurs sur la patinoire au moment opportun. Il est très éveillé derrière un banc.»

Entraîneur détesté?

Et cette réputation d'entraîneur détesté par ses joueurs pour sa façon plutôt draconienne de fouetter ses troupes?

«Je ne comprends pas, a répondu Yeo sur un ton plus sévère. J'ai parlé à une majorité de joueurs qui ont été dirigés par lui, et ils le respectent au plus haut point. Il peut être dur, mais ses joueurs sont importants pour lui et il en prend bien soin. Je suis bien placé pour en parler, puisque j'avais à me mettre dans la peau des joueurs à titre d'entraîneur adjoint.»

On dit d'ailleurs que Sidney Crosby et plusieurs autres anciens joueurs de Therrien ont envoyé un message de félicitations au nouvel entraîneur du Canadien.

> Réagissez sur le blogue de Mathias Brunet




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer